23 Avril 2018

Mali: Attaque du camp de la Minusma à Tombouctou - Jusqu'au bout de la témérité

analyse

Tirs de roquette et d'obus en direction du camp militaire de la Minusma (Mission des Nations unies au Mali) et de l'opération Barkhane ; ce dimanche fut particulièrement sanglant à Tombouctou, dans le Nord-Mali, où les forces obscurantistes ont encore fait parler la poudre.

Deuxième du genre en un peu plus d'une semaine, cette attaque avait pour cible les soldats onusiens et les forces françaises de Barkhane qui, il y a quelques semaines, avaient infligé un lourd revers aux terroristes qui écument le Nord-Mali. S'agit-il donc des actions de représailles dirigées contre les Casques bleus ? Cela y ressemble fort. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que ces forces ténébreuses ne sont jamais à court d'astuces pour parvenir à leurs funestes fins.

Engagées dans la voie du mal et ce, jusqu'au bout de la témérité, elles tenteront, à coup sûr, de rééditer l'exploit. Les assaillants tenteront sans aucun doute de revenir sur leurs pas, dans l'espoir de faire encore plus de victimes et de dégâts matériels et psychologiques. Que fera la Minusma ; elle qui n'est pas à sa première attaque terroriste, pour s'adapter à une réalité devenue encore plus périlleuse pour ses soldats ? En tout cas, la nouvelle et dangereuse donne devrait nécessiter de sa part une autre façon d'agir, si elle veut éviter que l'horreur continue à frapper dans ses rangs.

Tant que la Minusma restera dans la logique de la réaction, il faut craindre qu'elle ne continue à subir les assauts itératifs des assoiffés du mal

On peut être certain que les groupes terroristes qui infestent la zone, ne se lasseront jamais de monter à l'assaut de cette place-forte onusienne qui devrait se montrer plus « forte » que cela. Et il faut croire qu'ils seront d'autant plus encouragés, que la Mission ne dispose pas d'un mandat robuste, capable au moins de freiner leurs ardeurs maléfiques. Et c'est peut-être aussi cela, son malheur. En tout état de cause, tant que la Minusma restera dans la logique de la réaction plutôt que de l'action, de la défensive plutôt que de l'offensive, il faut craindre qu'elle ne continue à subir les assauts itératifs des assoiffés du mal.

Cela dit, cette attaque, comme la précédente, est survenue en plein jour. Et les assaillants ont utilisé la stratégie du camouflage qui n'a pas été sans résultats dévastateurs. C'est dire s'ils pourraient avoir le sentiment d'être face à un ennemi peu redoutable à leurs yeux, et auquel, du reste, ils ont souvent multiplié les pieds de nez. La Minusma devrait tout mettre en œuvre pour leur ôter cette impression.

En agissant comme ils l'ont fait, on peut dire que ces terroristes maîtrisent bien « leur » terrain. Toujours est-il que c'est un doigt d'honneur qu'ils viennent de faire à l'opération Flintlock en cours. Si une telle bravade a été manifestée à l'égard de la Minusma, au moment même où se tiennent ces manœuvres militaires, on attend de voir ce qu'il en sera de l'autre ennemi juré, les forces du G5 Sahel.

Mali

A Ménaka, la Minusma forme les forces pour sécuriser le scrutin

Plus que trois semaines avant le premier tour de l'élection présidentielle. Une élection dans un… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.