24 Avril 2018

Cameroun: Université de Maroua - Le recteur siffle la fin de la récréation

Maroua (Diamaré) - Un véritable tsunami. L'arrêté signé du Minesup en date du 7 mars 2018 portant nomination des responsables à l'université de Maroua a touché nombreux de cadres. Ils sont 96 au total. Ceux-ci ont été installés à leurs postes respectifs le 28 mars dernier par le Pr Idrissou Alioum, recteur de l'université de Maroua.

C'était à l'amphithéâtre 500 de cette institution sise à Kongola-Djoulgouff- Kodek. Oumar Bichaïr, l'inspecteur général des services régionaux qui représentait le gouverneur de la région de l'Extrême-Nord empêché a pris part à cet événement très couru.

Devant ce parterre de personnalités de tout bord, le recteur de l'université de Maroua a présenté ses attentes tout en demandant aux responsables promus de se départir des comportements qui ternissent généralement l'image de marque des milieux universitaires.

Le Pr Idrissou Alioum leur a recommandé une bonne gouvernance qui, a-t-il dit, passe d'une part, par l'appropriation des textes qui régissent l'enseignement supérieur et l'université de Maroua ; d'autre part, par l'appropriation du manuel de procédure de l'université de Maroua et l'internalisation des principes éthiques et déontologiques de l'administration.

« Dans un contexte de bonne gouvernance, il importe que vous compreniez une bonne fois pour toutes, que l'administration est au service des usagers qui attendent des prestations de qualité gratuites », a rappelé le recteur.

Celui-ci a tenu à mettre en garde ces collaborateurs promus en leur prescrivant de se défaire des attitudes déplorables telles que l'inertie, la rétention des documents administratifs et de l'information, l'insubordination hiérarchique, les comportements déviants et inciviques.

« Autant vous le dire, ma détermination sera ferme à sanctionner et à réprimer tout comportement déviant ou contraire à l'éthique et à la déontologie administrative et professionnelle. Le harcèlement sexuel, le trafic d'influence et la corruption... n'ont pas de place à l'université de Maroua », a martelé le Pr Idrissou Alioum.

Cameroun

Paul Georges Ntep appelé par le Cameroun

L'attaquant franco-camerounais Paul Georges Ntep, qui a joué deux matchs amicaux avec les Bleus, a… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.