24 Avril 2018

Sénégal: Non application des accords résiduels de 2014 - And Geusseum décrète 48 heures de grève

L'Alliance des syndicats autonomes de la santé (ASA/And Geusseum) a, dans le cadre de son deuxième plan d'actions, décidé d'observer une grève de 48 heures, les 24 et 25 avril 2018, avec le respect des urgences et du service minimum, pour exiger du gouvernement l'application des accords résiduels de 2014.

L'Alliance des syndicats autonomes de la santé (ASA/And Geusseum) regroupant le Syndicat unitaire des travailleurs de la santé et de l'action sociale (SUTSAS) et le Syndicat unitaire des travailleurs municipaux (SUDTM), décrète un mot d'ordre de grève de 48 heures, notamment les mardi 24 et mercredi 25 avril 2018. Ce mouvement entre dans le cadre du deuxième plan d'actions qui sera marqué, entre autres, par le respect des urgences et le service minimum. Les camarades de Mballo Dia Thiam exigent du gouvernement l'application des accords résiduels de 2014.

And Geusseum réclame «l'ouverture de négociations sérieuses sur le régime indemnitaire (les indemnités de risque, de responsabilité, de logement, d'itinérance et de sujétion, des primes d'éloignement, etc.) et l'allongement de l'âge de la retraite de 60 à 65 ans, avec l'inclusion de l'indemnité de risque dans la liquidation de la pension de retraite». Qui plus est, les travailleurs de la santé veulent «la finalisation des travaux du Conseil supérieur de la fonction publique locale et la régularisation des agents de santé communautaires, l'application du statut du personnel des établissements publics de Santé (EPS), l'adoption d'un système de rémunération équitable et décente des directeurs et PCA des EPS à l'instar de leurs homologues de même rang».

Concernant l'engagement de l'Etat à payer l'intégralité des arriérés de salaires des agents contractuels «JICA et Cobra» à partir du vendredi 13 avril 2018, les indemnités de retraite aux travailleurs des collectivités locales, la dette de la CMU, le fonds de motivation nationale, le virement de la première tranche de la subvention des hôpitaux, And Geusseum précise qu'aucun « acte n'a été posé par le gouvernement, à part le virement de deux mensualités au profit des contractuels du Cobra».

Sénégal

Une peine de 20 ans et 14 acquittements au procès de 29 jihadistes présumés

Le verdict est tombé ce jeudi matin au tribunal de Dakar pour 29 Sénégalais suspectés de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.