24 Avril 2018

Togo: Les députés ciblent les blanchisseurs

Les députés ont adopté mardi à l'unanimité le projet de loi uniforme relatif à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans les Etats membres de l'union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Cette adoption va permettre de renforcer les capacités d'intervention de la cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) créée en 2008.

Les banques togolaises auront, notamment, l'obligation de vérifier leurs correspondants à l'étranger avant d'effectuer tout transfert.

Par ailleurs, le transport de devises par voie aérienne, terrestre et maritime sera mieux surveillé et sanctionné dans le cas ou les montants dépassent les 15 millions de Fcfa autorisés, sans déclaration préalable auprès de la douane.

Les espèces demeurent le moyen de paiement privilégié des Togolais et les transports d'importants montants en cash d'un pays à l'autre sont encore la règle.

Les dépôts en espèces sans justification sont de plus en plus compliqués dans les banques de la zone UEMOA sous contrôle de la Banque centrale des pays d'Afrique de l'Ouest (BCEAO).

La loi uniforme institue un cadre juridique permettant de prévenir l'utilisation des circuits économiques et financiers à des fins de recyclage de capitaux d'origine illicite. Son champ d'application couvre toute personne physique ou morale, qui dans le cadre de sa profession, réalise, contrôle ou conseille des opérations entraînant des dépôts, des échanges, des placements, des conversions ou tous mouvements de capitaux.

Togo

Début du hajj pour plus de 2000 Togolais

Plus de deux millions de fidèles ont entamé dimanche le grand pèlerinage à la Mecque,… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.