25 Avril 2018

Ile Maurice: Salaire minimum - Fin de la période de grâce, les employeurs hors-la-loi poursuivis

Des milliers de plaintes de salariés ont été reçues. «Des employeurs ne respectent pas le salaire minimum», révèle Mariahven Caramben, Acting Director au ministère du Travail. D'ailleurs, fait-il ressortir, «certains tentent même de contourner la loi». Il intervenait, ce mercredi 25 avril, lors d'un atelier de travail sur le salaire minimum, auquel ont participé des syndicalistes.

À ce jour, 659 employeurs sur les 3 529 ayant reçu la visite des officiers du ministère du Travail, n'ont pas payé le salaire minimum à leurs employés. Ce manège, le ministère ne le tolérera pas. Le ministre Soodesh Callichurn a été clair, souligne Mariahven Caramben. «Nous avions accordé une période de grâce aux employeurs. Ce délai a expiré. Désormais, nous entamerons des poursuites.»

L'Acting Director du ministère du Travail explique qu'avec l'entrée en vigueur du salaire minimum, une Flying Squad a été mise sur pied pour s'assurer que la loi est bel et bien respectée. «Au 20 avril, plus de 3 500 inspections ont été faites. Nos inspecteurs sillonnent tous les jours le pays.»

Et de confier que des plaintes ont été reçues d'employés de bureau et même de cabinets d'avoués, entre autres. «Les syndicalistes nous ont également fait parvenir des plaintes. Nous avons besoin de ce réseau», insiste Mariahven Caramben.

Il devait, à ce propos, demander la collaboration des syndicalistes. «Dans notre plan stratégique, les syndicalistes ont un grand rôle à jouer.» D'ailleurs, leurs suggestions sont bienvenues.

Ile Maurice

Un voleur sévit à l'hôpital Dr. A.G. Jeetoo

Panique en salle 3-5 de l'hôpital Dr A.G. Jeetoo, Port-Louis jeudi après-midi. Cela après que trois… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.