25 Avril 2018

Sénégal: Loi sur le parrainage - L'opposition va saisir l'Union africaine et la CEDEAO

La conférence des leaders de l'opposition regroupés autour du Front démocratique et social pour la résistance nationale (Fdsrn) internationalise son combat contre le parrainage. Il compte porter le combat à l'Union africaine et à la Cedeao.

La conférence des leaders de l'opposition regroupés autour du Front démocratique et social pour la résistance nationale (Fdsrn) a fait face à la presse, hier, au siège de Bokk Gis Gis. La structure veut internationaliser le combat contre la loi sur le parrainage. Selon le porte-parole du jour, Mamadou Lamine Dianté, le front va porter le combat devant la Cedeao et l'Union africaine.

Pour l'opposition, la lutte ne fait que commencer. Celle-ci prendra plusieurs formes allant du recours devant le Conseil constitutionnel et à la Cour suprême. L'opposition compte aussi organiser des journées hebdomadaires de résistance nationale, des actions d'information et de sensibilisation de masse, des marches, des tournées, des meetings et grands rassemblements citoyens sur le terrain dans toutes les localités et à travers la diaspora.

Aux membres du Conseil constitutionnel, le Front dit qu'il n'est plus question que d'un côté, ils acceptent de se substituer au législateur, « comme lors des législatives de 2017 » et que d'un autre, ils se déclarent systématiquement incompétents devant les saisines de l'opposition. Mamadou Lamine Dianté et ses camarades pensent que la présidentielle de 2019 représente un énorme enjeu pour le Président Macky Sall et son camp. Ils font référence « au pétrole, au gaz, au zircon et au foncier ».

D'après eux, cet intérêt est un obstacle « à la promotion de la démocratie, au développement solidaire, à la cohésion sociale et à la paix civile dans notre pays ». Le Front a peint un tableau sobre de la situation actuelle, marquée, entre autres, par la grève en milieu scolaire, les rapts d'enfants et le vote sans débat de la loi sur le parrainage.

Il estime que la première journée dénommée « journée de résistance nationale » du 19 avril 2018 a enregistré un franc succès en dépit des mesures prises par le pouvoir. Monsieur Dianté qui était entouré des principaux responsables des partis d'opposition pense qu'au Sénégal, comme dans la diaspora et dans l'hémicycle, l'opposition a relevé le défi.

Sénégal

Le Congo et le Sénégal font jeu égal

Venus à Brazzaville en quête d'un bon résultat, les Lionceaux de la Teranga du Sénégal… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.