26 Avril 2018

Ile Maurice: Meurtre de Vanessa Lagesse - Le procès intenté à Bernard Maigrot maintenu

Il sera traduit aux assises. Le procès intenté à Bernard Maigrot par rapport au meurtre de la styliste Vanessa Lagesse, en 2001, est maintenu. Dans un jugement rendu hier, mercredi 26 avril, le juge Pritiviraj Fekna a rejeté la motion du suspect, réclamant l'arrêt du procès.

Bernard Maigrot avait contesté la procédure adoptée par le Directeur des poursuites publiques (DPP) de ne pas avoir recours à une enquête préliminaire avant de le poursuivre aux assises. Le juge Fekna a maintenu la décision du DPP et statué que l'homme d'affaires aura droit à un procès équitable.

Pritiviraj Fekna n'a pas retenu les arguments avancés par Me Gavin Glover, Senior Counsel, selon lesquels son client, Bernard Maigrot, ne bénéficierait pas de ce fait d'un procès équitable. L'homme de loi a expliqué que son client n'a pas été confronté aux nouvelles preuves retenues contre lui lors de l'enquête préliminaire. Et que ses droits ont ainsi été lésés.

Lui donnant la réplique, Me Medaven Armoogum, Senior State Counsel, a argué que le DPP a la discrétion de porter une affaire aux assises sans avoir recours à une enquête préliminaire. Pour rappel, toute l'affaire remonte au 10 mars 2001. La styliste Vanessa Lagesse avait été retrouvée morte dans la baignoire de son bungalow.

Bernard Maigrot avait été arrêté et une enquête préliminaire instituée. Le suspect avait été déféré aux assises à la fin de cette enquête. Le DPP d'alors avait rayé l'affaire. Mais Bernard Maigrot avait été arrêté une seconde fois, pour faire face à la justice.

Ile Maurice

Camp-Levieux - Fin de cavale pour deux évadés

Leur cavale n'aura pas duré longtemps. Allan Kinsley Jeewooth et de José Brian Mootien ont… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.