26 Avril 2018

Cap-Vert: Dakar et Praia réitèrent leur engagement à intensifier leurs relations

Dakar — Le Sénégal et le Cap-Vert, par la voix de leurs deux ministres des Affaires étrangères Me Sidiki Kaba et Luis Filipe Tavares, ont réitéré jeudi à Dakar leur volonté de travailler à l'intensification de leur coopération, afin de "relever les défis" auxquels se trouve confronté l'espace ouest africain.

MM. Kaba et Tavares ont réaffirmé cet engagement commun devant des journalistes, à l'issue d'une séance de travail à laquelle participaient des délégations des deux pays, dans le cadre de la visite de cinq jours du président capverdien au Sénégal.

Selon le ministre sénégalais des Affaires étrangères, l'intensification des relations entre les deux pays devrait se concrétiser par la signature de "quatre conventions et protocoles", dans l'après-midi.

Il s'agit d"une convention "pour éviter la double imposition et l'évasion fiscale en matière d'impôt sur le revenu" et d'un accord d'entraide institutionnel dans le domaine de la justice.

Il y a aussi un protocole de coopération dans le domaine de la santé et un accord de coopération dans le domaine de la communication sociale.

Ces textes vont être finalisés "dans les meilleurs délais ainsi que les textes restant et en cours de négociations afin d'accorder l'attention nécessaire aux différentes questions qui interpellent les deux pays", a indiqué le patron de la diplomatie sénégalaise.

"Nous devons poursuivre et intensifier notre mobilisation dans la solidarité et multiplier les cadres de concertation et de convergence, afin de nous donner les moyens de relever les défis auxquels l'espace sous régionale est confronté", a dit Me Sidiki Kaba.

Il estime qu'un nouvel accord portant sur la culture, signé lors de la commission mixte sénégalo-capverdienne de novembre dernier, "vient consolider la coopération en matière déjà dynamique"

Selon Sidiki Kaba, cet accord touche plusieurs secteurs dont l'enseignement et la formation, la gestion du patrimoine, les musées, les droits d'auteur et droits voisins, l'audiovisuel et le cinéma.

"Les autres domaines de coopération identifiés méritent également une attention particulière et un suivi régulier en vue de hisser l'axe Dakar-Praia en partenariat stratégique", a-t-il indiqué.

Son homologue capverdien a de son côté fait part de la volonté de son pays de d'œuvrer avec le Sénégal pour "rapprocher davantage" les deux peuples sénégalais et capverdien.

"Nous devons travailler pour l'excellence de nos relations économiques, commerciales, culturelles, diplomatiques et institutionnelles", a déclaré Luis Filipe Tavares.

Il ajoute que "ces accords et protocoles qui seront signés vont dans le sens du renforcement des liens institutionnels et diplomatiques" entre son pays et le Sénégal.

"Le gouvernement du Cap-Vert va tout faire pour que ces accords et les autres à venir aillent dans le sens de l'amélioration des relations et rapprochent davantage les deux peuples", a assuré M. Tavares.

Aussi a-t-il renouvelé au Sénégal l'invitation de son pays à participer à la prochaine conférence de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), prévue en juillet.

Le Sénégal est membre observateur de la CPLP, a rappelé le ministre cap-verdien des Affaires étrangères.

Les Iles du Cap-Vert

OAT - Taux de couverture de 85,48%

L'Agence Umoa-Titres, en collaboration avec la BCEAO, a organisé le 17 août à la demande du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.