28 Avril 2018

Sénégal: Le président Fonseca à l'universite Cheikh Anta Diop de Dakar - «Le Sénégal et le Cap-Vert peuvent être fiers d'être deux démocraties exemplaires dans le continent»

Après son passage à l'Assemblée nationale, le Président du Cap-Vert, Jorge Carlos De Almeida Fonseca, s'est rendu, hier, à l'université Cheikh Anta Diop. Sur place, en se prononçant notamment sur la question de la démocratie en Afrique, il a affirmé que le Sénégal et le Cap-Vert peuvent être fiers d'être deux démocraties exemplaires dans le continent.

En visite au Sénégal du 25 au 29 avril, le Président du Cap-Vert, Jorge Carlos de Almeida Fonseca, s'est rendu, suite à sa visite à l'Assemblée nationale, à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, où il a prononcé un discours. A cette occasion et en réagissant à la question de la démocratie, il a rappelé que le Sénégal et le Cap-Vert, au-delà de leurs liens historiques, sont considérés comme des pays de bons élèves en démocratie. Significativement, «le Sénégal et le Cap-Vert peuvent être fiers d'être deux démocraties exemplaires dans le continent», a-t-il défendu. «La liberté est un pilier fondamental de notre modèle», a-t-il déclaré, faisant, par ailleurs, référence à son pays.

De l'avis de Jorge Carlos de Almeida Fonseca, le Cap-Vert est cité comme exemple en démocratie en Afrique avec le Sénégal et le Bénin. «Ces pays se caractérisent par l'alternance au sommet de l'Etat par les urnes », a-t-il fait comprendre. Le Président du Cap-Vert n'a pas manqué, dans ce sens, d'affirmer que le développement durable va de pair avec la démocratie. En outre, «l'Afrique a besoin d'une nouvelle pensée politique. Cependant, on ne devrait pas non plus faire fi des valeurs universelles auxquels nos Etats sont attachés », a-t-il alerté.

Pour peser dans les instances de décision internationales, il est d'avis que l'Afrique doit retrouver sa confiance en elle. Tout au plus, «pour construire un monde meilleur, l'économie seule n'est pas suffisante, les valeurs sont toutes aussi importantes. Nous sommes confrontés à un défi sécuritaire et d'intégration», a-t-il ajouté devant l'assistance. Face aux problèmes sécuritaires auxquels plusieurs pays membres de la Cedeao sont confrontés, il a estimé que la lutte contre ce phénomène ne doit en aucun cas tordre le cou à la démocratie. «La sécurité ne doit pas être une alternative à la démocratie. Elle est fondamentale à l'intégration de nos populations», a-t-il dit.

Jorge Carlos de Almeida Fonseca a rappelé, sous cet angle, que c'est en 1991 que la démocratie de son pays a connu un tournant. Aujourd'hui, si les signaux économiques du pays sont au vert, le Président du Cap-Vert regrette tout de même que son pays n'ait toujours pas atteint le niveau de vie souhaité. Tout compte fait, et dans la coopération bilatérale entre nos deux pays, il a lancé un appel au rapprochement, à l'échange et à la coopération entre la douzaine d'établissements supérieurs que compte son pays et ceux du Sénégal.

Sénégal

Une pirogue de migrants échoue sur la Corniche-ouest de Dakar

Une pirogue convoyant des dizaines de candidats à l'émigration clandestine s'est échouée… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.