29 Avril 2018

Ile Maurice: Balle de match pour Rajessen Desscann

interview

Coup double pour l'entraîneur national de tennis de table Rajessen Desscann. Ses équipes masculine et féminine ont décroché l'or aux jeux de la Commission de la jeunesse et des sports de l'océan Indien (CJSOI). Il entend bien leur faire rééditer l'exploit l'an prochain aux Jeux des îles de l'océan Indien.

Que faut-il pour réaliser un coup double, comme vous avez réussi à le faire aux jeux de la CJSOI ?

Dans ma vie, je n'ai jamais cru aux miracles. J'ai toujours pensé qu'il faut faire des efforts pour atteindre ces objectifs. Travailler dur, c'est ce que mes pongistes ont fait. On a aussi renforcé notre staff technique.

Comptez-vous rééditer cet exploit ? Quand ?

Bien sûr, pour les Jeux des îles de 2019. On la fait plusieurs fois et je suis optimiste qu'on le refera.

Que faites-vous durant votre temps libre et durant les week-ends ?

Pendant mon temps libre, je surfe le net, car on ne finit jamais d'apprendre. Et il y a tellement d'informations qui sont disponibles gratuitement. Le week-end est réservé à la famille. Je passe du temps avec mes enfants et mon épouse. On fait des activités différentes tous les week-ends pour que les enfants puissent découvrir différentes choses et s'épanouir.

Parlez-nous de votre famille.

Je suis marié à Aarti Gulrajani, ancienne championne de Maurice. La petite balle blanche nous a réuni et de cet amour est né nos deux fils, Nikhil et Nishaan, âgés de six et trois ans.

Cuisinez-vous ?

Oui, cela m'arrive, en weekend, de préparer un bon petit- déjeuner pour la famille, surtout le dimanche. Un petit- déjeuner bon et copieux.

Gourmand ou gourmet ?

Gourmet. Je fais attention à ce que je mange. Je privilégie une alimentation saine et équilibrée. Les salades font partie de mes repas quotidiens. Je les aime et je ne peux m'en passer.

Un péché mignon ?

Un café noir le matin.

Pratiquez-vous du sport ? Lesquels ?

J'aime bien pratiquer le tennis de table, qui est mon sport de prédilection, mais je fais aussi du footing régulièrement à la plage et aussi la natation.

Quels livres lisez-vous actuellement ?

Je préfère suivre les actualités générales et la politique. Je ne suis pas trop bouquin.

Qu'écoutez-vous à la radio ?

Je l'écoute surtout quand je suis en voiture. J'aime les informations, les débats, mais aussi la musique.

Et que regardez-vous à la télévision ?

Les dessins animés avec les enfants et quand ils dorment, c'est la BBC qui joue, surtout pour être informé à propos des informations internationales.

Quel type de musique écoutez-vous ?

J'écoute un peu de tout. Mais particulièrement, ce qui me fait bouger et me met de bonne humeur. Et aussi les ségas typiques.

Pour vous, c'est quoi le bonheur ?

Tout d'abord, d'avoir une bonne santé, ce qui est primordial, et de profiter au maximum de ma famille en faisant des choses que nous aimons.

Qu'auriez-vous souhaité réaliser avant de quitter ce monde ?

J'ai beaucoup de projets en tête que je dois réaliser. L'un d'eux est d'encourager les jeunes à se tourner vers le sport, à développer une culture sportive ET à montrer à la population à quel point le sport est important pour la santé et le bien-être au lieu de tomber dans les fléaux que l'on connaît.

Ile Maurice

Hôtel Le Suffren - Un diplomate indien dépouillé de Rs 68 000 en devises

Voilà une affaire qui embarrasse fortement les autorités mauriciennes. Alors qu'il se trouve à… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.