2 Mai 2018

Burkina Faso: Sécurisation du foncier rural - Des concertations pour une application généralisée de la loi 34

La Direction générale du foncier, de la formation et de l'organisation du monde rural (DGFOMER) du ministère en charge de l'agriculture a organisé une rencontre de concertation entre les acteurs du foncier rural et les partenaires techniques et financiers, le vendredi 27 avril 2018, à Ouagadougou.

Au regard des résultats « encourageants » obtenus dans les communes qui appliquent la loi 34 de 2009 portant régime foncier rural sous l'égide de projets notamment le Programme de sécurisation foncière du Millénium challenge account (MCA), le gouvernement veut généraliser sa mise en œuvre à l'horizon 2019.

A cet effet, la Direction générale du foncier, de la formation et de l'organisation du monde rural (DGFOMER) du Ministère de l'Agriculture et des Aménagements hydrauliques (MAAH) a organisé, le vendredi 27 avril 2018 avec ses partenaires techniques et financiers, une rencontre de concertation sur la question.

Ce conclave qui marque la dynamisation des cadres de concertations des acteurs du domaine suspendus depuis 2014 « à cause des soubresauts politiques » qu'a connus le pays, avait pour but d'analyser les acquis de l'application de la réforme foncière rurale et de dégager les perspectives.

Selon le DG de la DGFOMER, André Anatole Yaméogo, seulement une centaine de communes rurales sur les 351 du pays appliquent la loi 34. « Beaucoup sont en train de recruter le personnel chargé de la question et de mettre en place les services fonciers ruraux », a-t-il indiqué.

Pour le Secrétaire général du MAAH, Moussa Maïga, il est impérieux que toutes les communes appliquent la loi au vu des impacts négatifs de l'insécurité foncière sur l'agriculture. « C'est pourquoi nous recherchons l'implication et l'engagement de tous les acteurs institutionnels, locaux et de la société civile afin que sous l'impulsion d'une forte détermination gouvernementale relever les défis qui se posent soient relevés», a-t-il soutenu.

Burkina Faso

Coup d'Etat de 2015 - A la barre, Léonce Koné nie faire partie des «putschistes»

Dans le cadre du procès du coup d'Etat de septembre 2015, Léonce Koné, ex-deuxième… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.