3 Mai 2018

Burkina Faso: Ismael Ouédraogo, DG de Burkina Info - « Nous ambitionnons de couvrir l'ensemble de la sous-région »

La télévision Burkina Info a trois ans. Cet anniversaire qui ne saurait passer sous silence, a été l'occasion pour ses premiers responsables d'ouvrir les portes de cette jeune télévision à des Hommes de médias, le 2 mai 2018, mais également de déballer les projets futurs de la « Maison commune ».

3 mai 2015 - 3 mai 2018. Cela fait 3 ans que la télévision Burkina Info apporte sa contribution à travers l'information des citoyens. Pour l'occasion, la télévision organise du 1er au 3 mai, des journées portes ouvertes, des visites et des échanges au profit de personnalités, des partenaires, etc., en vue de mieux se faire connaître. Et l'honneur est revenu, le 2 mai dernier, à des Hommes de médias, de faire une incursion dans les locaux de la première chaîne de télé qui ne traite exclusivement que de l'actualité en continu. De la salle de rédaction à la régie en passant par la production-montage, le plateau, tout a été visité par les hôtes d'un jour qui ont été édifiés par tout le travail abattu depuis la collecte de l'information sur le terrain jusqu'à la diffusion sur les antennes de la « France 24 du Burkina ».

En effet, « Burkina Info est la première chaîne de télé au Burkina Faso qui traite exclusivement de l'actualité, c'est dire qu'il n'y a pas de musique, de télénovelas chez nous, nous ne faisons que dans le traitement de l'information. C'est ce qui fait notre particularité », a indiqué le directeur général, Ismaël Ouédraogo. Selon lui, après 3 ans d'existence, il était opportun de faire le bilan de ce qui a été fait en termes d'initiatives, de programmation, de reportages, de maillage du territoire, mais également de dire merci aux actionnaires, aux partenaires, téléspectateurs qui ont fait et continuent de faire confiance en cette « jeune télé ». « Nous sommes bien suivis, bien appréciés grâce à ce que nous produisons au quotidien, ce qui nous incite encore à être plus performants... », a déclaré le DG pour qui le combat que mène Burkina Info au quotidien est de pousser les citoyens à avoir ce réflexe : « chaque fois que vous avez besoin d'informations, ayez le réflexe d'aller sur Burkina Info parce qu'une télé d'informations, ce n'est pas forcément les chaînes internationales, mais c'est à partir de nous que vous aurez les meilleures infos émanant du Burkina. C'est cela notre combat quotidien. Nous continuerons de travailler dans ce sens ».

« Nous avons un projet de mise en place de correspondants régionaux dans les pays de l'UEMOA »

Et de confier : « depuis un certain temps, nous n'arrivons plus à faire face à la demande, ce qui veut dire qu'on est parvenu à être accepté par la population, on est débordé mais c'est également la preuve que l'on fait confiance à notre télé. Nous sommes les ambassadeurs du Burkina et nous continuerons à travailler dans ce sens ». Et loin de tomber dans l'autosatisfaction, la télévision Burkina Info a des projets. « Nous ambitionnons de couvrir l'ensemble de la sous-région. A cet effet, nous avons un projet de mise en place de correspondants régionaux dans les pays de l'UEMOA », a fait savoir le premier responsable.

A la question de savoir si la télévision d'information en continu n'a pas de crainte avec l'effectivité de la télévision numérique terrestre (TNT), le directeur général rassure : « dans le cadre de la TNT, il n'y a qu'une seule télévision qui fera dans le traitement de l'information et le reste dans le divertissement, donc nous ne voyons pas cela comme une concurrence. Nous sommes une chaîne d'information. Et l'information, tout le monde peut la donner mais nous allons mettre l'accent sur le professionnalisme, la rigueur, la discipline et nous savons que nous pourrons relever les défis qui s'imposent à nous. Nous sommes une jeune télé avec une équipe jeune ; la jeunesse est un atout et cet atout, nous allons le mettre au maximum à profit pour servir le peuple comme il se doit ».

Burkina Faso

Reprise du procès du putsch manqué

Le procès du putsch manqué de septembre 2015 a repris hier, 16 août 2018, à la salle des… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.