Afrique: #JMLP2018 - Les journalistes d'investigation ont besoin d'une protection adéquate

communiqué de presse

Lors d'une réunion organisée par la FIJ pour la Journée mondiale de la presse à Accra (Ghana), il a été dit que le journalisme d'investigation sera menacé si les journalistes ne bénéficient pas d'une protection, d'un équipement et de moyens adéquats.

Lors d'une réunion organisée par la FIJ pour la Journée mondiale de la presse à Accra (Ghana), il a été dit que le journalisme d'investigation sera menacé si les journalistes ne bénéficient pas d'une protection, d'un équipement et de moyens adéquats.

Des représentants de journalistes et syndicats du Kenya, de Colombie, d'Indonésie, du Ghana et du Nigeria ont expliqué les menaces et les échecs des mécanismes de sécurité, du renforcement de la législation par les autorités et des organisations des médias à fournir le soutien nécessaire pour s'assurer que les journalistes continuent à remplir leur mission.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: IFJ

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.