7 Mai 2018

Afrique de l'Ouest: BRVM - Les transactions en valeur du marché des actions s'établissent à 2,5 milliards FCFA en fin de semaine

Le rapport d'analyse boursière Bloomfield Intelligence souligne que dans la semaine du 30 Avril au 04 Mai , la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a terminé cette semaine en affichant 219,21 points pour l'indice BRVM 10 (+0,37%) et 234,49 points pour l'indice BRVM Composite (-0,57%).

La capitalisation boursière du marché des actions s'établit à 6 595 milliards FCFA. Les transactions en valeur du marché des actions s'établissent à 2,5 milliards FCFA en fin de semaine, portées par les secteurs « Finances » (51%) et « Services Publics » (39%).

Le titre NEI CEDA CI réalise à nouveau la plus importante progression du marché avec un gain de 25,97% tandis que le titre Solibra CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 14,92%.

Sur le marché des matières premières, le cours du pétrole brut a terminé la semaine en hausse (+2,59%) tandis que les cours de l'huile de palme et du gaz naturel ont terminé la semaine en baisse (respectivement -2,48% et -2,02%)

Sur le marché des actions, note Bloomfield Intelligence, l'action CIE CI a enregistré une moins-value de 43,62% sur l'année 2017. Selon le chef économiste de cette e agence de notation panafricaine spécialisée dans l'évaluation du risque de crédit.

Et basée à Abidjan, cette baisse est principalement intervenue après la publication, le 30 octobre 2017, des résultats du 1 er semestre 2017 qui présentaient, certes, un chiffre d'affaires en hausse de 8,09%, mais un résultat net en retrait de 83% par rapport à la même période en 2016.

En effet, à fin novembre 2017, soit un mois après, le cours de l'action avait perdu 28,2%. Au terme de l'exercice 2017, les résultats de l'entreprise ne se sont pas améliorés.

Elle a enregistré une très faible évolution de son chiffre d'affaires à 593,26 milliards FCFA (+0,7%), dans un contexte de ralentissement de la demande nationale et export, mais également d'augmentation de ses tarifs en moyenne et haute tension sur la seconde moitié de 2017.

Son résultat net s'est contracté de 81,6% pour s'établir à 1,99 milliard FCFA, du fait des travaux réalisés pour l'amélioration de la qualité de ses prestations et des actions d'assainissement de son portefeuille clients (provision sur créances de 4,1 milliards FCFA).

Ces résultats annuels publiés, le 30 avril 2018, ont déjà fait perdre à l'action CIE CI 12,1% de sa valeur en une semaine. Ainsi, à la clôture de la séance du 4 mai 2018, l'action CIE CI cotait à 1 750 FCFA, en baisse de 16,67% par rapport à fin décembre 2017.

L'action CIE CI ne pourra retrouver des couleurs en 2018 que si les premiers résultats que l'entreprise publiera pour l'exercice en cours présentent une amélioration de son profit.

Afrique de l'Ouest

Présidentielle - La Cour constitutionnelle confirme la victoire d'IBK

La victoire d'Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé « IBK » par la population, a été… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.