Cote d'Ivoire: Lutte contre le SIDA/PEPFAR - Les Etats-Unis décaissent 77 milliards de FCFA

Environ 77 milliards de Fcfa. C'est la somme que le gouvernement américain met à la disposition de la Côte d'Ivoire pour la période d'octobre 2018 à septembre 2019 en vue de poursuivre la lutte contre le Vih-Sida. C'est ce qui indique une note officielle de l'ambassade des Etats-Unis à Abidjan publiée ce lundi 7 mai 2018.

Il s'agit pour les Américains d'appuyer les efforts de la Côte d'Ivoire dans l'atteinte des objectifs de l'Onusida visant à «parvenir au contrôle du Vih d'ici à 2020», dans le cadre du Plan d'Urgence du Président Américain pour la Lutte contre le Sida (Pepfar) en Côte d'Ivoire.

Le Chargé d'Affaires de l'ambassade américaine à Abidjan, Katherine Brucker, s'est félicitée de l'annonce. « Le Vih est évitable, et qu'il peut aussi être prise en charge », reconnait-elle. Avant d'inviter les populations à prendre des précautions pour éviter l'infection et à faire leur test pour connaitre leur statut.

Un mémorandum d'approbation du Plan Opérationnel Pays 2018 (Cop 2018) du Pepfar en Côte d'Ivoire a été signé le 20 avril 2018 par la coordinatrice américaine de la lutte contre le Sida dans le monde, Madame Deborah Birx. C'était à Washington Dc.

Selon la note de l'ambassade, le Cop 2018 a été élaboré par l'équipe pays de Pepfar Côte d'Ivoire, en collaboration avec le gouvernement ivoirien et les autres partenaires.

Depuis 2004, les Etats-Unis, à travers le Plan d'urgence Pepfar, a investi environ 800 milliards de FCFA en Côte d'Ivoire.

Cet investissement a permis de dépister 10 842 918 personnes de mettre sous traitement Arv (antirétroviraux) à ce jour 221 990 personnes vivant avec le Vih, et d'offrir des services de soins et soutiens à 323 541 Orphelins, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.