7 Mai 2018

Sierra Leone: Visite d'amitié et de travail - Le président de la Sierra Leone à Abidjan

Une visite de reconnaissance et d'apprentissage. C'est tout le sens de la visite d'amitié et de travail qu'effectue, depuis hier, le président de la République de Sierra Leone sur les bords de la lagune Ebrié.

Après son accueil à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny, par le président de la République et plusieurs membres du gouvernement, Julius Maada Bio a été reçu au Palais de la Présidence de la République par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara.

« À la faveur des dernières élections qui se sont déroulées dans mon pays, je suis venu exprimer ma gratitude au chef de l'Etat pour l'appui qu'il nous a apporté », a-t-il déclaré à l'issue de son audience avec le locataire des lieux.

Avant de confier : « Je suis venu auprès de lui (Alassane Ouattara, Ndlr) en raison des grands progrès réalisés sur le plan économique.

Nous savons que la Côte d'Ivoire a une croissance économique de 8%. Nous sommes donc venus à votre école pour apprendre et renforcer les relations, les approfondir et nous permettre de briser les barrières entre les pays francophones et anglophones pour nous permettre de développer notre pays ».

Selon l'hôte du Palais, le président Ouattara a apporté un grand soutien à la Sierra Leone à l'occasion des dernières élections. « Notre pays a traversé la crise d'Ebola et connu des glissements de terrain. La Côte d'Ivoire était à nos côtés », a-t-il ajouté.

A son tour, Alassane Ouattara s'est félicité de la visite de son homologue sierra léonais, élu il y a quelques semaines à la Présidence de la République. « Il considérait que la Côte d'Ivoire était l'un des premiers pays à visiter avant son investiture qui aura lieu le 12 mai à Freetown.

Je voudrais féliciter Monsieur le président pour son élection et dire que c'était une élection démocratique, transparente, et la paix règne en Sierra Leone », a-t-il indiqué. Toute chose qui, selon le N°1 ivoirien, augure l'approfondissement de la démocratie.

« La délégation, le gouvernement et le peuple ivoirien sont très attachés au peuple de Sierra Leone et nous souhaitons nos meilleurs vœux de succès pour le président avec la charge qui lui incombe », a rassuré l'ancien directeur général adjoint du FMI.

Notons que les relations diplomatiques entre la Côte d'Ivoire et la Sierra Leone existent depuis 1961. Sur le plan politico-diplomatique, le président ivoirien a effectué une visite d'amitié et de travail en Sierra Leone en juillet 2017. Il existe aussi un accord portant création de la Grande commission mixte ivoiro-sierra-léonaise qui a été signé en février 2013 à Yamoussoukro.

Au plan économique, les échanges commerciaux sont aussi faibles. Ce sont en 2017 un montant global de 16,918 milliards FCFA contre 5,937 milliards FCFA en 2016; 26,350 milliards FCFA en 2015; 11,322 milliards FCFA en 2014 et 15,847 milliards FCFA en 2013.

Sierra Leone

Mohamed Buya Turay - Le Sierra Léonais débarque à Saint-Trond

Saint-Trond tient son nouvel attaquant : Mohamed Buya Turay. Le Sierra Léonais rejoint le STVV où il a… Plus »

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.