8 Mai 2018

Guinée: Tiguidanke CAMARA, l'ambition de la seule femme propriétaire d'une compagnie minière en Afrique de l'Ouest

Le compteur tourne au turbo. Depuis neuf ans, la guinéenne Tiguidanke CAMARA est au front. Elle sue et bataille ferme pour faire bouger les lignes. Sans répit. De la chaudière des bas-fonds rocailleux et boueux pour le jaillissement des substances minérales aux champs agricoles de Grand Bouboury en Côte d'Ivoire, la jeune entrepreneure et patronne de TMG ( Tigui Mining Group ) garde un regard futuriste.

Elle, la seule femme sur le continent africain ( probablement dans le monde ) propriétaire d'une compagnie minière en Afrique de l'Ouest. Le petit conglomérat TMG ( Tigui Mining Group ) qu'elle pilote regroupe CAMARA Diamond et Gold Trading Network, une filiale de TMG. Son totem pour lequel Tiguidanke CAMARA a un rêve fou.

Les licences minières de TMG sont évaluées à 40 millions de dollars

La structuration de la pépite TMG s'adosse sur une bonne et parfaite organisation, rassure un fin connaisseur du secteur, interrogé par Confidentiel Afrique. Ses bonnes béquilles, on les retrouvé chez CAMARA Diamond & Gold Trading Network,une filiale de TMG, créée en 2009 qui s'occupe exclusivement de toutes les activités d'exploration minière en Guinée

L'expansion de ses activités se traduit vite par une implantation réussie en Côte d'Ivoire début 2014 sous le nom de Tigui Mining Group CI ( TMG-CI ).

Depuis 2009, les investissements de TMG sont estimés à plus de $15 millions, mobilisés sous forme de fonds propres pour les besoins de démarrage des activités.

Les activités du Groupe se résument à l'acquisition de licences et à l'exploration pour lever plus tard les fonds adéquats et passer à la phase logique de développement et d'exploitation, confiait- elle récemment à un groupe d'investisseurs étrangers, séduits pour le concept et la vision du projet.

Projets ambitieux en Guinée et en Côte d'Ivoire

Dans le pipeline de TMG, le projet d'or de Siguiri en République de Guinée, avec à la clé 5 permis d'exploitation semi-industrielles et le projet de diamant Kerouane Macenta dans le triangle de diamant de Kissidougou Kerouane Macenta, composé de blocs qui s'étendent sur 280 km2. Dans ce triangle prometteur, CDGTN détient trois permis de recherches de diamant et de minerais associés.

La société est entrée dans la phase de renouvellement de ses licences détenues dans ce pourtour.

En Côte d'Ivoire, l'entrepreneure guinéenne accélère la cadence. Depuis 2015, TMG CI a engagé des missions de prospection aurifère à Odienné et a Guingouiné dans la région de Man.

Selon des informations officielles obtenues par Confidentiel Afrique, le Groupe va sous peu introduire une demande de permis. TMG pense aussi a devenir un véritable incubateur agricole en Côte d'Ivoire. Un programme de soutien de formation et de développement est opérationnel à travers l'ambitieux programme

Agromine. Dans une dynamique inclusive partagée, Tiguidanke CAMARA travaille en partenariat avec de grandes entreprises agricoles africaines.

<< Nous avons financé le développement agricole d'un terrain de 52 hectares en partenariat avec le village de Grand Bouboury dans la sous préfecture de Dabou à 50 km d'Abidjan >> confie- t-elle.

Il y'a 8 ans, la figure marquante africaine du secteur minier lançait Danke 1975, une ligne de cosmétique à base de produits organiques. Comme pour dire que Tiguidanke CAMARA est restée en parfaite symbiose avec la nature qui dicte ses ambitions...

Guinée

Dinguiraye - La flambée du prix de bélier inquiète les fidèles musulmans

A l'instar des pays musulmans du monde, la Guinée doit célébrer dans quelques jours la fête… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.