Congo-Kinshasa: La RDC de nouveau frappée par Ebola - Déjà 17 décès à Bikoro

En RDC, des responsables de l'ONU et des hauts fonctionnaires évaluent la réponse contre le virus Ebola lors d'une précédente épidémie en 2014 (archive)

Chers compatriotes.

Le jeudi 3 mai 2018, la Division provinciale de la Santé de l'Equateur a notifié au niveau central du Ministère de la Santé vingt-un cas (21) de Fièvre avec des signes hémorragiques et dix-sept (17) décès communautaires dans l'aire de santé d'Ikoko Impenge situéedans la zone de santé de Bikoro dans la Province de l'Equateur.

Une équipe du niveau central du Ministère de la Santé, appuyée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et Médecins Sans Frontières (MSF), s'est rendue sur place le samedi 5 mai 2018. L'équipe a trouvé cinq (5) cas actifs, dont deux (2) hospitalisés à l'Hôpital Général de Bikoro et trois (3) dans le centre de santé d'lkoko Impenge. Cinq (5) échantillons prélevés chez les cas suspects ont été envoyés pour analyse à l'Institut National de Recherche Biologique (IN RB) de Kinshasa le dimanche 6 mai 2018. Des cinq (5) échantillons analysés, deux (2) se sont révélés positifs à la maladie à virus stéréotype Zaïre par RT-PCR.

Depuis la notification des cas le 3 mai dernier, aucun décès n'a été rapporté ni parmi les cas hospitalisés ni parmi le personnel de santé.

Chers compatriotes,

Notre pays fait face à une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence' de santé publique de portée internationale.

La République Démocratique du Congo étant à sa neuvième épidémie de cette nature, nous disposons de ressources humaines bien formées en cette matière qui ont toujours été en mesure de rapidement maîtriser les épidémies précédentes.

Le Ministère de la Santé vient de prendre toutes les dispositions utiles pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola sur le territoire national de RDC.

- Sur place, à Bikoro, une équipe locale du Ministère de la Santé à pied d'oeuvre pour l'organisation de la prise en charge des cas, recherche et le suivi des contacts. Dès demain, le mercredi 9 2018, une équipe d'experts du niveau central partira de Kinshasa Bikoro avec un lot d'équipements appropriés pour superviser investigations et l'organisation de la riposte sur le terrain.

De plus amples informations seront communiquées en toute au fur et à mesure de l'avancée de la situation sur le terrain.

Je vous remercie.

Pour le Ministre en mission:

Lambert « Ministre d'Etat,

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.