9 Mai 2018

Afrique: Les petits exploitants agricoles africains reçoivent des paiements d'assurance de 1,5million de dollars US après une faible pluviométrie

- Les agriculteurs vulnérables ont reçu un paiement d'assurance dans le cadre d'un système innovant de gestion des risques climatiques connu sous le nom de R4 Initiative de résilience rurale (R4), pour compenser les pertes liées à une faible pluviométrie en Ethiopie, Kenya, Malawi, Sénégal et Zambie.

Les agriculteurs qui participent au R4 - lancé par le Programme alimentaire mondial (PAM) et Oxfam America en 2011 - recevront des paiements d'assurance, les plus importants à ce jour, totalisant 1,5 million de dollars.

Le paiement permet à près de 30 000 ménages agricoles de couvrir les besoins immédiats, y compris l'achat de nourriture et le paiement des frais de scolarité des enfants. De nombreux petits exploitants investissent également une partie du paiement dans les semences ou les engrais, ou dans le démarrage de petites entreprises familiales.

L'assurance est une composante centrale du R4, fournissant aux petits exploitants une protection contre les chocs météorologiques extrêmes liés au changement climatique. Les paiements d'assurance sont basés sur l'indice pluviométrique, la végétation ou les estimations de rendement déterminant l'ampleur des pertes subies par les agriculteurs participants. Une compensation est versée si l'indice tombe au-dessous d'un seuil prédéterminé - dans le cas le plus récent, c'était à cause de la sécheresse pendant les saisons de croissance dans les cinq pays.

"Au Malawi, plus de 7 000 familles touchées par la sécheresse recevront un paiement d'assurance d'une valeur de 400 000 dollars. C'est la première fois qu'un programme d'assurance indexé sur les conditions météorologiques a généré des paiements à une si grande échelle au Malawi », a déclaré Benoit Thiry, Directeur du PAM au Malawi. "L'assurance est un élément clé qui complète d'autres initiatives entreprises pour rendre les gens plus résistants aux chocs climatiques."

Le R4 combine quatre éléments interdépendants : amélioration de la gestion des ressources naturelles (réduction des risques), assurance (transfert des risques), promotion des investissements, notamment meilleur accès au microcrédit (prise de risque prudente) et épargne (réserves pour risque). L'initiative touche plus de 57 000 agriculteurs en Afrique qui sont vulnérables aux risques climatiques.

Depuis 2011, plus de 2,4 millions de dollars ont été distribués aux participants du R4 en Éthiopie, au Sénégal, au Kenya, en Zambie et au Malawi en guise de compensation pour les pertes liées aux conditions météorologiques. Le programme est soutenu par les gouvernements des États-Unis, de la Suisse, de la Flandre, du Royaume-Uni, de la France, de la République de Corée, du Canada et de la Suède.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies - sauver des vies dans les situations d'urgence et changer les vies de millions de personnes grâce au développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays à travers le monde, nourrissant les personnes touchées par les conflits et les catastrophes, et jetant les bases d'un avenir meilleur.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media

Pour plus d'informations, veuillez contacter (adresse e-mail: prénom.nom@wfp.org):

Gernot Laganda, PAM / Rome, Mob. +39 3427737343

Fabio Bedini, PAM / Rome, Mob. +39 3467600703

Michael Goode, PAM / Rome, Mob. + 39 348 928 8713

David Orr, PAM / Rome, Mob. +39 340 2466831

Afrique

La PF, un "facteur essentiel" de capture du dividente démographique (BM)

La vice-présidente en charge du développement humain au sein de la Banque mondiale, Annette Dixon, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations World Food Programme. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.