10 Mai 2018

Tunisie: Intemporelle et salutaire...

Le spectacle d'ouverture aura lieu aujourd'hui et sera assuré par une grande figure de la chanson arabe de la nouvelle vague : la Jordanienne Macadi Nahass.

La beauté de sa voix et les tonalités de sa musique l'ont propulsée au-devant de la scène du Festival international de Jerash, une étape cruciale dans sa vie d'artiste qui lui a ouvert la voie du succès dans plusieurs autres pays arabes dont le Liban où elle a poursuivi ses études musicales à l'Institut national de musique à Beyrouth. Macadi Nahass a enregistré quatre albums «Kan Ya Makan», «Kolkhal», «Joua Al Ahlam» et «A Salem» entièrement consacré à des chansons puisées dans le patrimoine.

Le lendemain, le public retrouvera sur la scène du Théâtre des régions à la Cité de la culture, également,l'artiste palestinienne Sana Moussa que les mélomanes tunisiens ont déjà eu le plaisir de découvrir, il y a quelques années, dans le cadre du Festival des musiques néoclassiques Mûsîqât au palais d'Ennejma Ezzahra.

La chanteuse a débuté son parcours artistique en 2013 en interprétant des chansons du patrimoine palestinien avant de créer sa troupe «Nawa Athar» avec laquelle elle a multiplié les titres et les succès.

Dotée d'une très belle voix qui lui a permis d'intégrer le monde de la musique et du chant, Sana Moussa a étudié la musique arabe classique et la musique palestinienne traditionnelle au centre Al Urmawi des études du Machrek à Jérusalem-Est. Puis, en 2004, elle a rejoint l'ensemble musical Houmayoune, spécialisé dans trois genres musicaux arabes distincts qui façonnent la mémoire musicale collective du peuple palestinien : la musique traditionnelle palestinienne, la musique et le chant arabes classiques et la musique sacrée.

La chanteuse puise dans un héritage musical multi-millénaire, gérant sa grande richesse avec beaucoup d'aisance et de charisme.

Ce nouveau cycle se clôturera sur des notes, des parfums et des couleurs tunisiens le samedi 12 mai avec un spectacle intitulé «Nouhebbou Al Bilad», un spectacle haut en couleur et en sonorités, fruit d'un travail laborieux de l'artiste Hédi Agrebi qui se distingue par l'originalité de son style musical. Hédi Agrebi se produira avec Raoudha Abdallah et Yacer Jradi, deux autres grandes figures de la chanson tunisienne de la nouvelle vague. Des rendez-vous hauts en couleur qui valent certainement le détour !

Tunisie

Ligue des Champions - Al Ahly du Caire à Tunis pour la victoire

L'Espérance Sportive de Tunis et Al Ahly du Caire se retrouvent à Rades, vendredi, dans le cadre de la… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.