11 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Saison des pluies 2018 - Le gouvernement ivoirien a déjà dévoilé ses dispositions

Des opérations de libération et de sécurisation des emprises et des exutoires des ouvrages d'assainissement et de drainage ainsi que des travaux d'urgence de construction de canaux de drainage des eaux pluviales sont prévus pour l'intérieur du pays, notamment dans les villes d'Anyama, de Daloa, de Dimbokro, de Korhogo et de San Pedro ainsi que dans le District d'Abidjan.

Ce vendredi 11 mai, la ville d'Abidjan est sous les eaux. En une seule journée de pluie, des Ivoiriens sont préoccupés par les dégâts causés par ces fortes précipitations. Si bien qu'ils postent sur les réseaux sociaux les captures d'images des conséquences dont ils sont des témoins oculaires.

On peut voir ainsi sur des pages facebook, des voies obstruées par les eaux (Adjamé-Indénié), des voitures embourbées (vers la Corniche), des effondrements d'arbres (Plateau, Maison de la Presse), des embouteillages monstres (Plateau hôtel de ville)...

En prélude à ce tableau inquiétant, le jeudi 3 mai dernier, à Abidjan-Plateau, le gouvernement ivoirien, au cours d'un Conseil des ministres, a pris un ensemble de mesures pour réduire les effets de la grande saison des pluies au cours de l'année 2018.

Il s'agit, dans un premier temps, des travaux de curage et d'entretien permanents des ouvrages primaires de drainage, notamment à Abobo, à Cocody et à Koumassi. Ensuite, il est prévu des opérations de libération et de sécurisation des emprises et des exutoires des ouvrages d'assainissement et de drainage.

Des travaux d'urgence de construction de canaux de drainage des eaux pluviales sont prévus aussi pour l'intérieur du pays, notamment dans les villes d'Anyama, de Daloa, de Dimbokro, de Korhogo et de San Pedro ainsi que dans le District d'Abidjan.

Le Conseil a terminé en instruisant le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité et l'ensemble des ministres concernés, à l'effet de recenser les sites susceptibles d'héberger temporairement les sinistrés éventuels en cas de pluies diluviennes, de pré-positionner des moyens d'intervention pour assurer les secours et d'équiper le Centre de gestion interministériel de crise.

Toutes ces dispositions, est-il besoin de le rappeler, ont été prises "en prévision de la grande saison des pluies annonçant des précipitations plus fortes que celles de 2017 qui avaient causé d'importants préjudices corporels et matériels".

Cote d'Ivoire

Présidentielle Mali - Des militants de l'URD en Côte d'Ivoire expriment leur indignation

Pour le camp de l'opposant Cissé, la mission d'observation parle d'irrégularité procédurale,… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.