11 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Abbé Augustin Obrou - 'La montée du Christ marque la constitution de l'eglise'

interview

Les chrétiens catholiques célèbrent ce jeudi 10 mai l'Ascension ou la montée de Jésus au ciel. Le curé de la paroisse Saint Jacques, l'abbé Augustin Obrou explique l'importance de cette fête dans la foi chrétienne.

Le Patriote : La fête de l'Ascension se situe à quelle période du calendrier chré- tien catholique? Augustin Obrou : La fête de l'Ascension se situe dans ce qu'on appelle la cinquantaine pascale. C'est-à-dire cinquante jours après Pâques. Mais l'Ascension se célèbre quarante jours après Pâques.

Et pendant ces quarante jours, l'église se rappelle de la résurrection de Jésus-Christ. A l'Ascension, c'est la montée de Jésus au ciel, c'est-à-dire Jésus laisse maintenant ses disciples et va vers son père.

Après sa mort, il est apparu plusieurs fois à ses apôtres, à ses disciples pour leur dire de ne pas avoir peur, mais qu'il va pour revenir les chercher. Et, le jour de l'Ascension, Jésus s'élève au milieu de ses disciples et disparait dans les cieux.

Quelle est la symbolique de ce fait ?

Quelle symbolique pourronsnous en tirer ? C'est une manière de nous dire qu'à partir du départ de Jésus, c'est la constitution de l'Eglise maintenant. C'est-à-dire que ceux qui sont restés ne sont pas orphelins. Ce sont eux qui doivent poursuivre sa mission.

Et d'ailleurs quand les disciples ont vu Jésus et quand ils étaient encore en train de scruter le ciel, les anges sont venus leur dire : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous là regarder le ciel ? Jésus que vous regardez partir vous attend en Galilée ». C'est-à-dire qu'il vous attend dans le milieu où vous devez être. C'est là que vous devez annoncer la parole de Dieu.

C'est une manière d'inviter les disciples à sortir de cette manière verticale de rencontrer Dieu et maintenant d'aller dans cette manière horizontale de rencontrer Dieu à travers les frères et les sœurs, leur annoncer que Jésus est vraiment mort, enseveli et ressuscité et qu'il est auprès des hommes. Voilà la symbolique de l'Ascension.

Alors, quel sera le message dans les paroisses durant cette fête?

Durant cette fête qui précède la Pentecôte dix jours après, on va préparer les fidèles à recevoir l'Esprit saint. C'est-à-dire le Christ parti, c'est comme si nous étions en deuil. Il nous a promis son Esprit saint qui va venir nous donner la force.

Nous sommes comme des orphelins mais nous sommes appelés à aller vers les autres dans l'attente du retour du Christ. Alors, ce qui est demandé aux gens, c'est la solidarité et le partage.

Mais aussi, aller vers les autres pour prendre leurs soucis comme leurs soucis, partager ce qu'ils ont avec eux. C'est une manière de vivre la partie horizontale de notre foi.

Cote d'Ivoire

Présidentielle au Mali - Alassane Ouattara félicite Ibrahim Boubacar Kéita pour sa réélection

« J'adresse mes chaleureuses félicitations à Ibrahim Boubacar Keita pour sa réélection… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.