12 Mai 2018

Guinée: Les préoccupations des survivants d'Ebola débattues à l'Assemblée nationale

La situation des survivants d'Ebola notamment leur suivi médical inquiète les responsables du Réseau National des Associations des Survivants d'Ebola de Guinée (RENAGEG). C'est pour faire face à leurs collègues qu'une rencontre a eu lieu ce vendredi 11 mai 2018 au Palais du Peuple avec les responsables de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS).

Cette rencontre qui a eu lieu dans la salle des archives de l'Assemblée nationale s'inscrit dans le cadre du contrôle de l'action gouvernementale l'une des missions dévolues aux élus du peuple. Pendant deux heures, ils ont échangé sur les problématiques liées aux survivants.

Le président du réseau (RENAGEG), Dr Mamadou Oury Diallo, sort de cette rencontre avec un grand espoir: » notre souci c'est de prendre les guéris en charge sur le plan médical et ce souci-là a été bien décortiqué par Dr Sackoba Keita et il a pris en compte nos préoccupations.

Nous sommes très contents car c'est quelqu'un qui est pragmatique; nous sommes fiers de l'avoir entendu aujourd'hui qu'il va nous accompagner dans la mise en œuvre de notre plan d'action opérationnel.

En tout cas notre préoccupation majeure c'est plus jamais Ebola en Guinée étant donné qu'on apprend qu'il y'a eu une résurgence de cette épidémie en RD Congo », a-t-il indiqué.

Ces échanges interviennent au lendemain de la réapparition du virus Ebola en RDC Congo. Mais le Directeur national de l'Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire, Dr Sakoba Keita rassure les guéris d'Ebola de la prise en compte de leurs doléances:

« Notre invitation se situe dans le plan opérationnel de la commission santé de l'assemblée nationale, nous avons salué cette initiative.

Nous étions venus donner des clarifications sur la gestion des épidémies en général particulièrement Ebola et surtout le poste Ebola non seulement avec les survivants mais le mode de gestion actuel pour qu'Ebola ne revienne plus en Guinée », a rappelé Dr Sackoba.

La rencontre a été initiée par la Commission santé, jeunesse, arts, culture et patrimoine historique de l'Assemblée nationale. Le président de cette commission, Honorable Ben Youssouf Keita s'en réjouit lui aussi: « Nous avons tous été édifiés sur le fait que tous les Guinéens sont des survivants d'Ebola; nous avons compris que celui qui a été attaqué par Ebola et qu'il en est sorti est un guéri d'Ebola, les enfants qu'il a laissé ou l'épouse qu'il a laissé est lui aussi un survivant d'Ebola.

Et quant à nous Guinéens qui n'ont pas été attaqués mais qui avons été touchés à travers nos parents ou de manière économique ».

Au sortir de cette rencontre, l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire a promis d'examiner les doléances faites par le Réseau National des Associations des Survivants d'Ebola de Guinée (RENAGEG). Elle a par ailleurs demandé aux membres de ce réseau d'identifier de façon exhaustive les survivants d'Ebola ayant des séquelles de la maladie.

Guinée

Mathias Pogba - Recalé pour surpoids, le Guinéen réagit

«Mathias n'aurait pas pu aider l'équipe. Il n'est actuellement pas en bonne forme physique. Il est en… Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.