Congo-Kinshasa: Epidémie d'Ebola - l'Unicef apporte son assistance

En RDC, des responsables de l'ONU et des hauts fonctionnaires évaluent la réponse contre le virus Ebola lors d'une précédente épidémie en 2014 (archive)

Depuis le 8 mai, la RDC vit pour la neuvième fois une nouvelle épidémie de la maladie de souche Zaïre dans la zone de santé de Bikoro, située à plus de cent kilomètres au sud de la capitale provinciale, Mbandaka, dans la province de l'Equateur.

Après l'annonce de l'épidémie par le gouvernement, les partenaires sont déjà à pied d'œuvre pour la contenir, parmi lesquels l'Unicef qui a déployé ses équipes dans la zone touchée.

A partir de son bureau de Mbandaka, cette agence onusienne coordonnera son apport opérationnel. Se fondant sur son expérience dans la réponse aux épidémies précédentes, l'Unicef se concentre sur la communication communautaire pour protéger la population contre la maladie et sur l'apport en eau, l'hygiène et l'assainissement pour éviter la propagation de cette épidémie.

Une équipe de l'Unicef a été dépêchée à partir de Mbandaka pour évaluer l'étendue de l'épidémie et mettre en œuvre le plan de réponse aux côtés du gouvernement et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette équipe comprend deux médecins, dont un spécialiste en eau et hygiène ainsi qu' une autre en communication communautaire

En plus de cela, l'Unicef a, entre autres, envoyé une touque de 45 kg de chlore, cinq pulvérisateurs, 50 kg de savon et vingt-huit mille comprimés de tablettes de purification d'eau vers la zone, ainsi que six cents posters et six mille feuillets de sensibilisation.

Pour endiguer au plus vite cette épidémie, il faut une bonne coordination des interventions sur le terrain, comme le pense Gianfranco Rotigliano, le représentant de l'Unicef en RDC qui souligne que son institution sera aux côtés du gouvernement « pour endiguer cette nouvelle épidémie à virus Ebola ».

Sauf changement de dernière minute, il est prévu que le ministre de la Santé publique, le Dr Oly Ilunga, puisse aller aujourd'hui à Bikoro, en compagnie des représentants de l'Unicef et de l'OMS, pour se rendre compte de la situation sur le terrain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Ebola

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.