14 Mai 2018

Sénégal: L'inauguration de la place de l'Europe à Gorée fait polémique

Vive polémique au Sénégal suite à l'inauguration sur l'île de Gorée de la place de l'Europe réaménagée grâce à un financement de 150 millions de FCFA de l'Union européenne. Sur les réseaux sociaux, les Sénégalais s'indignent du nom donné à ce lieu, alors que l'île, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, porte un lourd passé lié à l'esclavage.

Cette affaire s'inscrit dans un mouvement de contestation plus large qui prend de l'ampleur dans le pays et qui consiste à faire retirer des lieux publics les symboles du passé colonial, tel que la statue de Louis Faidherbe à Saint-Louis par exemple.

La place de l'Europe est imposante, des pavés flambant neufs bordés par des cocotiers qui font face au vent. Samba Ndoye habite Gorée depuis toujours, et il aurait aimé que ce lieu symbolique, accolé à l'ancienne prison, honore les héros de son île.

« J'aurai préféré Joseph Ndiaye, lance-t-il. Joseph Ndiaye, c'était le conservateur de la maison des esclaves. Il a bien expliqué aux gens. J'ai vu des gens qui sortaient de la maison des esclaves et qui pleuraient, qui étaient vraiment, vraiment, émus ».

Même désapprobation au sein de la société civile. L'activiste Guy Marius Sagna de la plateforme « France dégage ! » est allé jusqu'à déchirer la bâche déployée le jour de l'inauguration. Interpellé par la police il a été relâché 24h plus tard.

« Donner une place qui s'appelle Place de l'Europe ça traduit une subordination mentale de notre point de vue. J'ai considéré que c'était une offense faite à tous les noirs, à tous les Africains, afro-descendants, mais également et surtout à toutes les victimes de l'esclavage », explique-t-il.

Le maire de Gorée, Augustin Senghor balaie d'une main cette polémique. Pour lui, l'île symbolise l'histoire de plusieurs peuples, elle a été portugaise, hollandaise et il faut assumer cette partie de son héritage.

Sénégal

Décès de Kofi Annan, ancien SG de l'ONU (médias)

Le ghanéen, Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'Organisation des Nations-Unies (ONU),… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.