14 Mai 2018

Afrique: Ces lacunes notées sur les statistiques économiques qui risquent de compromettre l'atteinte des ODD

Le niveau de production des statistiques économiques devant aider les gouvernants dans la prise de décisions n'est pas des meilleurs.

Le panel sur « Renforcer les statistiques économiques pour une meilleure planification du développement », tenu dans la matinée de ce dimanche 13 mai à Addis-Abeba, dans le cadre de la 51ème session du Comité d'experts de la CEA, sur les Finances, la Planification et le développement économique, a permis de s'en rendre compte.

L'Afrique pourrait-elle réellement espérer atteindre les Objectifs de développement durable (Odd) à l'horizon retenue ? La question s'impose vue le niveau actuel et la qualité des statistiques disponibles sur le continent.

L'événement parallèle sur le thème : « Renforcer les statistiques économiques pour une meilleure planification du développement », a permis de mesurer à quel niveau les lacunes relevées sur les statistiques économiques africaines risquent de compromettre l'atteinte des ODD.

M. Xiaoning Gong, chef de la Section des statistiques économiques et des comptes nationaux à la Commission Economique pour l'Afrique (Cea) remarque que « les statistiques économiques en Afrique présentent encore des lacunes ».

Selon lui, un tiers des pays africains n'ont pas la moitié des indicateurs économiques de base des ODD.

Avant de se désoler sur le fait que seulement un pays africain sur deux est en mesure de définir une base de référence pour 80% des indicateurs économiques des ODD.

A son avis, cette proportion tombe à un niveau beaucoup plus bas lorsqu'il s'agit d'évaluer les progrès réalisés au fil du temps.

Dans ce même ordre d'idée, M. Xiaoning note que les indicateurs qui sont essentiels pour réaliser des progrès substantiels, tels que la productivité du travail, l'augmentation du revenu des ménages, les dépenses de recherche et de développement et l'efficacité énergétique, sont parmi les moins renseignés sur le continent.

Il constate également que les indicateurs des ODD ne représentent que la partie visible de l'iceberg.

Pour le patron de la Section des statistiques économiques et des comptes nationaux à la CEA, les déficiences notées relativement aux données des ODD traduisent des lacunes plus profondes quant à l'état de l'éventail des statistiques de base nécessaires pour une planification robuste et efficace du développement durable.

Afrique

En Afrique de l'Ouest et centrale, la fête de la Tabaski marquée par la crise

Beaucoup de pays d'Afrique de l'Ouest ou d'Afrique centrale célèbrent, ce mardi 21 août, la… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.