14 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Pluies diluviennes - Voici les dispositions de l'etat

L'Etat de Côte d'Ivoire a pris toutes les dispositions pour faire face à d'éventuelles inondations, même les cas extrêmes qui pourraient survenir pendant cette saison des pluies.

C'est l'assurance qu'a donnée le directeur général de l'Office national de la protection civile ( ONPC) et président de l'Organisation internationale de la protection civile, le Général Kili Fiacre hier, lors du Magasine du dimanche sur la première chaine de la Radiodiffusion télévision ivoirienne ( RTI 1). Il a expliqué d'une cellule de crise a été mise en place pour gérer les urgences.

« Nous sommes en mode veille depuis le mois de mars dernier pour prévenir les populations sur ce qui s'est passé le vendredi 11 mai dernier » a indiqué le Dg de l'ONPC.

Etant donné que les pluies viennent de commencer, le district d'Abidjan, a-t-il relevé, n'a pas encore atteint "l'alerte rouge". « Si d'aventure une telle situation arrivait, toutes les structures étatiques et les partenaires privés seront impliqués dans la gestion de ces urgences. Mais, le Gouvernement est très vigilant.

Le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique a procédé au recensement des formations sanitaires devant accueillir les victimes en cas d'éventuelles inondations extrêmes. Le Gouvernement a également demandé aux différentes mairies de trouver des sites dans leurs communes respectives au cas où les choses déborderaient » a précisé le général Kili Fiacre.

Il a fait remarquer que le Gouvernement a mis en place des centres d'urgences dans trente régions de la Côte d'Ivoire. Ces centres d'urgences sont gérés par les pompiers civils. Leur mission est de relayer les informations de sensibilisation des populations.

L'ONPC, a souligné son directeur général, organise chaque fois des séances des sensibilisation à l'endroit des populations. « Nous n'attendons pas les pluies avant d'organiser des séances d'information sur la protection civile. Nous le faisons toujours et cela fait partie de nos missions Nous profitons de cette tribune pour inviter les populations Ivoiriennes à se mettre à l'abri.

Certes, les dispositions sont prises, mais il faut que chaque citoyen de ce pays fasse preuve de civisme et n'attende pas tout de l'Etat », a interpellé le Dg de l'ONPC.

Concernant les zones à risque, il a exhorté les populations à évacuer les lieux et à penser à leur vie. Pour ce qui est de la recolonisation des sites à risques, le général Kili Fiacre s'est voulu clair : « la répression à l'encontre des populations qui ont recolonisé ces sites ne relève pas de notre compétence. Cela est du ressort des tribunaux.

Et c'est le ministère de la Construction, du Logement, de l'Assainissement et de l'Urbanisme qui engage les procé- dures auprès des tribunaux pour faire partir ces personnes.

Des dispositions sont en train d'être prises dans ce sens ». Le premier responsable de l'ONPC a annoncé des actions cette semaine dans le district d'Abidjan. Des numéros verts ont été mis à la disposition des populations pour des cas d'inondation : 180 ; 44.64.49.69/ cellule de crise : 22.47.87.36/22.47.87.03

Cote d'Ivoire

Présidentielle au Mali - Alassane Ouattara félicite Ibrahim Boubacar Kéita pour sa réélection

« J'adresse mes chaleureuses félicitations à Ibrahim Boubacar Keita pour sa réélection… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.