15 Mai 2018

Congo-Kinshasa: Parc des Virunga - Les activités touristiques suspendues

Photo: © RFI/Léa-Lisa Westerhoff
Militaires en patrouille dans le parc des Virunga vu depuis le Mikeno Lodge.

Le site ne sera plus visité jusqu'au 4 juin, à cause de l'insécurité qui y règne actuellement.

La décision a été prise par les autorités du parc, au regard de la recrudescence de la violence qui a pris racine sur ce site ces derniers temps. Le kidnapping, le11 mai, de deux touristes britanniques par des hommes armés alors qu'ils rejoignaient la ville de Goma est sans doute l'un des faits ayant motivé cette mesure conservatoire.

Pour rappel, un convoi à destination de Goma avec les deux touristes britanniques à bord, escorté par les gardes du parc, est tombé dans une embuscade d'hommes armés entre Kilimanyoka et Kibumba (territoire de Nyiragongo). Les deux sujets britanniques ont été libérés par la suite après d'intenses recherches et des patrouilles menées conjointement par l'Institut congolais pour la conservation de la nature et les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo. Au cours de cette embuscade, une gardienne du parc a été abattue. Il s'agit de Rachel Baraka, dont le corps a été mis en terre le 14 mai à Rumangabo, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Congo-Kinshasa

«Je préfère vous dire à bientôt» - La petite phrase de Kabila fait réagir

Ce 18 août à Windhoek, en Namibie, Joseph Kabila a terminé son discours devant ses pairs, les chefs… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.