16 Mai 2018

Madagascar: Médiation du CFM - Un accord politique à soumettre aux chefs de file

La médiation du CFM avance. Hier, à la nonciature à Ivandry, les parties protagonistes se sont entendues sur plusieurs points qui vont être discutés dans le processus d'élaboration d'un accord politique.

Accord politique qui sera soumis aux trois chefs de file des parties en présence dont Hery Rajaonarimampianina, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina. Hier, les représentants de ces derniers se sont mis d'accord sur la nécessité d'une élection présidentielle inclusive, démocratique, transparente et acceptée par tous. Mais, la question qui préoccupe désormais les participants à la concertation pilotée par le CFM est de savoir comment y parvenir.

Comité technique. Un comité technique mis en place par les parties en présence va dès aujourd'hui travailler pour élaborer un projet d'accord politique. D'après le président du CFM Maka Alphonse, c'est dans cet accord politique que les parties protagonistes vont s'entendre sur les conditions à remplir pour la tenue d'une élection acceptée par tous. De nombreuses questions sont à répondre : Faudra-t-il un nouveau gouvernement ? Faudra-t-il une nouvelle CENI ? Faudra-t-il d'autres Institutions ou d'autres organes dont la mise en place permettrait d'organiser cette élection ? Il a été également décidé hier, à Ivandry, qu'un comité de suivi sera institué pour assurer l'exécution du futur accord politique. Par contre, aucun « deadline » n'a été fixé.

Madagascar

Hery Rajaonarimampianina - Candidat à sa propre succession

Le candidat Hery Rajaonarimampianina est toujours à la recherche d'une nouvelle équipe. Il l'a… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.