16 Mai 2018

Sénégal: Mary Teuw Niane appelle à l'apaisement

Dakar — Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, absent du territoire, relève les "efforts importants" accomplis par l'Etat ces dernières années sur la question des bourses et appelle l'ensemble des acteurs du système universitaire l'apaisement.

"En relevant les efforts importants faits par l'Etat ces dernières années pour procéder aux paiements des allocations d'études dans les délais convenus avec les différents acteurs, je lance un appel à l'apaisement à l'endroit de tous les acteurs, pour que nous retrouvions la sérénité indispensable à la quiétude qui doit caractériser cette période de deuil", écrit Mary Teuw Niane, dans un communiqué reçu à l'APS.

"Au nom de toute la communauté universitaire du Sénégal", le ministre présente ses condoléances "les plus attristées" aux parents et proches de Mouhamadou Fallou Sène, et "tout particulièrement aux étudiants du Sénégal".

Mary Teuw Niane, retenu hors du territoire national dans le cadre d'une mission gouvernementale, dit "prier pour le repos de l'âme du défunt et renouvelle toute (sa) sollicitude et (son) attention aux victimes de ces évènements malheureux".

Mouhamadou Fallou Sène, 26 ans, marié et père d'un enfant, a été tué lors d'une manifestation organisée par les étudiants de l'UGB, deuxième université publique sénégalaise, dont les pensionnaires réclamaient le paiement de leurs bourses et de meilleures conditions de travail.

Sénégal

Des professeurs pour l'intégration du codage informatique dans l'enseignement

Des professeurs de mathématiques qui servent dans des collèges et lycée de Thiès plaident… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.