16 Mai 2018

Burkina Faso: Présence du sucre «Saint Louis» dans les stocks de la Conasur - Les explications du ministère en charge de la Solidarité nationale

document

"Le ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille voudrait par la présente apporter des éléments d'information sur la polémique créée par le sucre Saint Louis ayant fait l'objet de remise à des organisations religieuses le lundi 14 mai 2018.

Sur l'origine du sucre Saint Louis

Le sucre Saint Louis fait partie des acquisitions de l'année 2017 suite au dossier d'appel d'offre de la Direction des marchés publics du ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille (MFSNF).

Ce marché a été lancé pour satisfaire des besoins exprimés par le Secrétariat Permanent du Conseil National de Secours d'Urgence et de Réhabilitation (CONASUR). La procédure a répondu aux principes de la commande publique en vigueur au Burkina Faso. Au total mille (1000) cartons ont été réceptionnés le 20 septembre 2017.

Sur le sucre SN SOSUCO

Le ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille est solidaire des difficultés d'écoulement soulevées par la SN SOSUCO et dont la situation a été présentée en Conseil des ministres par le Ministère en charge du commerce. C'est pourquoi au titre des acquisitions de 2018, le ministère a décidé d'acquérir uniquement du sucre SN SOSUCO dans le respect des textes en vigueur.

Pour y parvenir, un marché a été lancé mettant l'accent sur la condition de préférence locale du produit. Au titre de l'année 2018, il est attendu 1200 cartons de sucre SN SOSUCO Sur l'action en cours du Ministère dans le mois du Ramadan.

Dans le cadre de sa mission d'assistance aux personnes vulnérables, le ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille a entrepris d'apporter un appui en vivres et en sucre aux personnes vivant en situation d'insécurité alimentaire.

L'objectif visé est de contribuer à améliorer leurs conditions de vie dans un contexte national marqué par de milliers de personnes en crise alimentaire suite à la mauvaise campagne agricole de 2017.

Dans sa démarche, le ministère s'appuie non seulement sur ses services déconcentrés mais aussi sur des structures non étatiques crédibles pour l'atteinte de ses cibles.

Dans cette perspective, le lundi 14 mai 2018 a été lancée l'opération de soutien aux personnes vulnérables dans le cadre du mois du Ramadan. Une cérémonie officielle a été organisée au siège de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) au cours de laquelle des vivres et du sucre ont été remis et destinés aux fidèles musulmans démunis.

Le stock de sucre Saint Louis acquis en 2017 n'étant pas entièrement épuisé, le ministère a entamé son action avec ce reliquat en attendant la réception officielle des acquisitions de 2018 dont la livraison est en cours dans le magasin du CONASUR à Ouagadougou. Cette opération d'assistance aux personnes vulnérables va se poursuivre aussi bien avec le stock de sucre de 2017 que celui de 2018".

Burkina Faso

Décès de Kofi Annan - «Une grande perte pour le Ghana, l'Afrique et le monde», selon Roch Marc Christian Kaboré

Pour le président du Faso, cette disparition de M. Annan est « une grande perte pour le Ghana, l'Afrique et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.