Egypte: Le président égyptien Sissi gracie 332 jeunes

Les autorités pénitentiaires égyptiennes ont libéré mercredi 332 personnes dont notamment des jeunes militants et manifestants à la suite d'une grâce présidentielle.

Le président Abdel Fattah al-Sissi a annoncé le décret de grâce devant la 5e conférence nationale de la jeunesse et à la veille du début du mois de ramadan. Parmi les personnes libérées figurent plusieurs jeunes militants de gauche qui avaient notamment participé aux manifestations contre la remise de deux îles de mer Rouge à l'Arabie saoudite.

Il y a aussi de nombreux jeunes qui avaient participé à des manifestations de la gauche, mais aussi des Frères musulmans. Conformément à la Constitution, le président peut, sous certaines conditions, gracier des prisonniers après un jugement définitif.

La grâce, qui est la quatrième en deux ans, a été saluée par des défenseurs des droits de l'homme. Ces derniers ont toutefois regretté que les autorités poursuivent les arrestations d'opposants ou de contestataires de tous bords. Par ailleurs, des jeunes qui avaient été interpellés suite à des protestations contre la hausse des prix du métro ont, eux aussi, été libérés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.