16 Mai 2018

Sénégal: Décès de Fallou Sène à l'UGB - Pattar pleure son défunt fils

Pattar (Diourbel) — Les jeunes de la commune de Pattar sise dans la région de Diourbel ont brûlé mercredi des pneus et bloqué la circulation sur la route nationale numéro 3, en réaction au décès par balle de leur concitoyen Mouhamadou Fallou Sène, lors d'affrontements avec les Forces de l'ordre mardi à l'Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, a constaté l'APS.

Les habitants de Pattar, village du défunt étudiant de l'UGB ont, à l'aide de pneus enflammés, des troncs d'arbres et autres objets, bloqué la circulation sur le tronçon Pattar-Diourbel, une façon de s'indigner de la disparition "brutale" de leur concitoyen.

Il a fallu l'arrivée des gendarmes vers 13h pour que la route soit libérée et que la circulation sur la RN3 reprenne son cours normal.

"Mouhamadou Fallou Sène est un jeune respectueux, travailleur et aimé de tous les habitants de Pattar. Il était très attentif aux besoins de ses parents surtout lors des travaux champêtres" a souligné son oncle Pape Alioune Diouf.

Mouhamadou Fallou Sène est décédé à la suite d'accrochages avec les forces de l'ordre qui voulaient annihiler le mouvement d'humeur des étudiants de l'UGB qui réclamaient le paiement de leurs bourses et de meilleures conditions d'études.

"Depuis lors le village est dans une grande tristesse, les femmes tombent en transe et les hommes arrivent difficilement à maîtriser leur colère" ajoute Pape Alioune Diouf.

La dépouille mortelle est, après l'autopsie faite à Dakar, actuellement à l'hôpital Heinrich Lubke de Diourbel.

Selon des sources proches de la famille, Mouhamadou Fallou Sène, marié et père d'un enfant sera enterré jeudi à Touba et la cérémonie funéraire aura lieu à Pattar.

Sénégal

Décès de Kofi Annan, ancien SG de l'ONU (médias)

Le ghanéen, Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'Organisation des Nations-Unies (ONU),… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.