17 Mai 2018

Ile Maurice: Toilettes publiques au jardin de la Compagnie - la CTSP n'a pas envie de payer Rs 10

«Opération toilettes». Il s'agit de la nouvelle campagne de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP). Le syndicat s'élève contre le fait de payer Rs 10 pour utiliser les toilettes publiques du jardin de la Compagnie. C'est d'ailleurs sur place que les membres ont animé une conférence de presse, ce mercredi 16 mai.

Jane Ragoo s'est notamment appesantie sur le fait qu'un «besoin naturel» ne peut être payant. La syndicaliste dit ne pas comprendre pourquoi la mairie de Port-Louis les citadins à débourser Rs 10 pour utiliser les toilettes.

Qui plus est, argumente la CTSP, Maurice a une population vieillissante. Et une bonne partie des personnes âgées ne voyagent pas avec des pièces de monnaie sur elles. «Si cela continue ainsi, un jour il nous faudra payer pour se rendre à la plage !»

La CTSP concède, certes, qu'il faut entretenir les toilettes. Reste qu'en rendant leur accès payant, «un jour ce sera le jardin de la Compagnie lui-même qui se transformera en toilettes publiques !» De citer en exemple le cas de la gare de Curepipe où les toilettes sont payantes. Poussant ainsi certains à se soulager ailleurs qu'aux WC...

Les syndicalistes rappellent, dans la foulée, que lorsque les femmes cleaners étaient en grève de la faim au jardin de la Compagnie, l'année dernière, la mairie leur avait refusé l'accès aux toilettes publiques.

Ile Maurice

Hôtel Le Suffren - Un diplomate indien dépouillé de Rs 68 000 en devises

Voilà une affaire qui embarrasse fortement les autorités mauriciennes. Alors qu'il se trouve à… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.