17 Mai 2018

Mali: Assassinat d'une albinos à Fana - Le président de la Société civile interpellé

Suite à l'assassinat de Ramata Diarra, enfant albinos à Fana, de violentes manifestations ont éclaté dans la ville, 24 h après, des arrestations de manifestants sont en cours dans la Commune rurale de Guégnéka. Le président de la Société civile serait parmi les incitateurs à la violence.

Les manifestants du jour ont saccagé plusieurs infrastructures de la localité. Outrepassée par cet acte odieux, la population de Fana s'est prise à la gendarmerie et la mairie qui sont les symboles de l'Etat dans cette localité. Les privés n'ont pas échappé à la vindicte populaire.

L'hôtel Campement le Relais, l'hôtel « le Cotonnier » et les bars ont presque tous été saccagés. De même, le véhicule de la gendarmerie et le véhicule personnel du Sous- Préfet ont également été brulés.

Pour incitation à la violence, nos sources indiquent que le président de la société civile de Fana, Lamine Dembélé dit Guélékoun Badian, une personnalité très influente qui serait à l'origine des manifestations pour la levée du poste de gendarmerie, a été arrêté et conduit à Bamako.

L'activiste Mamadou Diarra dit MC de la Radio Dafina, président CDR de Fana à lui aussi été interpellé ainsi que des dizaines de manifestants par les forces de l'ordre. La ville de Fana est pour le moment sous le contrôle des forces de l'ordre et de sécurité venues en renfort.

L'assassinat de Ramata Diarra est la goute d'eau qui a débordé le vase. Depuis le début du mois de mars la population assiste à des cas d'assassinat restés impunis.

C'est contre les forces de l'ordre que la population s'est soulevée avec l'assassinat de Ramata Diarra. Les assassinats deviennent monnaies courantes dans le cercle de Dioila.

Le 10 avril dernier, une femme (dite folle) et son enfant ont été décapités dans la même ville et les deux femmes d'un muezzin froidement abattues par un jeune à Wacoro le samedi 17 mars.

Mali

UMOA - Poursuite des tensions sur les taux d'intérêt du marché monétaire au 1er trimestre 2018

L'analyse des conditions de refinancement sur les guichets des appels d'offres à une semaine et à un mois… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.