17 Mai 2018

Congo-Brazzaville: Education - Anatole Collinet Makosso prend la température avant les examens d'Etat

Afin de s'assurer de la bonne préparation des élèves aux évaluations sommatives de l'année en cours, le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation a séjourné récemment dans la partie sud du pays, notamment dans la Bouenza, la Lékoumou, le Niari et le Pool.

Lors de son passage dans les différents départements de la partie méridionale du pays, le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a pu se rendre compte de l'avancement des préparatifs des examens d'Etat, session de juin. S'agissant des évaluations de fin d'année, le travail avance normalement. Les objectifs généraux et spécifiques dans l'exécution des programmes sont, quant à eux, atteints dans la plupart des cas.

Dans la Bouenza et la Lékoumou où quelques bribes de chapitres sont à exécuter, par exemple au CEG Jean-Jacques-Mouaya et au lycée d'excellence de Sibiti, au lycée et au collège de Mouyondzi, des dispositions sont prises. Pour le cas particulier de la « classe des moins bons » accueillant des candidats au Brevet d'études du premier cycle (BEPC) ayant obtenu des faibles moyennes en cours de l'année scolaire, « un encadrement intensif et spécial, entièrement pris en charge par le ministère de tutelle », a lieu pendant les quarante-cinq jours qui précèdent le lancement des épreuves pratiques. Selon le constat fait dans l'ensemble, rien ne pourrait s'opposer au déroulement du baccalauréat général, le 13 juin, et du BEPC, le 24 juin . Mettant à profit son séjour, le ministre a lancé une formation des enseignants et inspecteurs sectoriels de la Lékoumou, sur la pédagogie curative des mathématiques à l'école primaire.

A Mouyondzi et Sibiti, par exemple, le ministre a été informé par les témoignages des élèves ainsi que l'intervention des agents que les candidats et le personnel éducatif étaient tous prêts pour achever l'année en beauté. D'ailleurs, des pré-listes aux examens d'Etat sont affichées afin de permettre aux élèves de les consulter avant l'établissement des listes définitives.

Saisissant cette opportunité, Anatole Collinet Makosso a mis en garde la communauté éducative sur le taux encore élevé jusqu'à l'année dernière, des candidats libres aux examens d'Etat. La cause principale étant le déplacement des candidats et des centres d'encadrement mais aussi du phénomène de « mercenariat », même si la tendance est à la baisse.

L'opération coup de poing tables-bancs se poursuit

Anatole Collinet Makosso a, par ailleurs, poursuivi « l'opération coup de poing tables-bancs » dans les circonscriptions scolaires visitées. Ainsi, des échantillons ont été remis notamment à Mouyondzi, Sibiti, Nyanga, Dolisie, dans le cadre du programme « zéro enfant assis à même le sol ». Dans la Lékoumou où le besoin s'est exprimé, il ne manque plus que 4 938 tables-bancs. Selon le ministre, le processus ira jusqu'au bout. « Le président de la République y veillera personnellement, d'autant plus qu'il a décidé de ce que le secteur social ne soit pas entamé par les effets de la crise financière », a-t-il assuré.

Un fonds pour la réhabilitation des écoles de Mouyondzi

L'initiative est de la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo. En effet, le Fonds pour la réhabilitation des écoles de Mouyondzi s'inscrit dans le cadre du financement participatif de l'éducation. Le compte logé au groupe Charden Farell, sous le numéro 038, est déjà crédité de plus de trois millions FCFA. Une initiative soutenue par Anatole Collinet Makosso qui en appelle aux autres communautés à s'en approprier pour accompagner l'Etat dans l'amélioration des conditions d'études à l'école congolaise, tel que recommandé par le partenariat mondial pour l'éducation.

Congo-Brazzaville

Les peuples des Congos à l'honneur au festival de Douarnenez

Créé en 1978, le festival de Douarnenez dans le Finistère entame ce 17 août sa 41e… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.