17 Mai 2018

Tunisie: Des jeunes à la recherche d'une lueur d'espoir

Les résultats ont révélé une forte corrélation entre le chômage et la migration clandestine. En effet, 58 sur les 60 jeunes enquêtés sont inoccupés. Également, l'étude a montré l'impact de l'abandon scolaire sur une ruée vers la migration clandestine.

49 jeunes ont confirmé leur décrochage scolaire. La paupérisation et le dysfonctionnement dudit « ascenseur social » ont également contribué à l'accentuation du phénomène. Aussi, Moez Ghribi, a souligné l'effet provocateur que procurent les émigrés qui ont réussi leur vie en Europe, chez les jeunes diplômés au chômage, les poussant ainsi à s'orienter vers « La Harka », à la recherche d'un statut social.

Les principaux circuits de l'émigration clandestine utilisés en Tunisie sont situés essentiellement au Cap Bon, à Mahdia et à Kerkennah, à cause de leur proximité des archipels italiens. Aussi, il est notoire que les pays du Maghreb, notamment le Maroc, la Tunisie et la Libye, représentent une passerelle obligatoire dans les mouvements migratoires de l'Afrique vers l'Europe.

L'inclusion sociale comme alternative

Moez Ghribi a indiqué que le flux migratoire s'est intensifié après la révolution à cause du contexte politique et social qui régnait alors. Les recommandations de cette étude appellent à renforcer le travail de sensibilisation des jeunes. Moez Ghribi a, également, précisé qu'une stratégie de coopération entre le gouvernement et la société civile doit être établie, outre les coopérations sécuritaires entre les divers gouvernements.

De son côté, Lorina Lando, présidente de l'Organisation internationale de la migration en Tunisie, a souligné l'importance des alternatives d'inclusion sociale et de développement régional pour lutter contre la migration clandestine, outre les politiques sécuritaires des gouvernements des divers pays de la Méditerranée. Elle a fait savoir que l'OIM travaille en Tunisie sur le volet informatif pour sensibiliser les jeunes et les adolescents sur les dangers de la migration irrégulière, et ce, en s'appuyant des vécus de jeunes migrants qui ont failli périr dans le large de la Méditerranée, en guise de moyen de persuasion.

Tunisie

La SONEDE appelle à rationaliser la consommation de l'eau le jour de l'Aïd al-Adha

A l'occasion de l'Aïd al-Adha, la SONEDE a appelé les citoyens à rationaliser la consommation de… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.