17 Mai 2018

Sénégal: Modernisation du secteur de la pêche à Joal/Fadiouth - Du materiel estimé à un milliard de francs remis aux acteurs

Omar Guèye, ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, a remis mardi 15 mai 2018, à Joal-Fadiouth ; aux acteurs de la pêche, un lot de matériel d'un montant d'un milliard cent trente cinq millions de francs (1 135 000 000 Cfa). Il se constitue de 875 moteurs hors bord, d'équipements de pêche d'une valeur 140 millions de francs, de claies de séchage estimées à 120 millions de francs.

La pêche contribue selon le ministre à hauteur de 3,2% du produit intérieur brut .Le secteur occupe la 1ière place des exportations pour un ratio de 18,5, pour une somme de 244 milliards de francs .Son apport se traduit à travers l'alimentation par une consommation par Sénégalais et par an de 29,9 kilogrammes de poisson.

Les grands axes de la politique de modernisation de la pêche ont été revisités par le ministre Omar Guèye. Il a rappelé les efforts faits dans la construction de quais de pêche dans les localités du littoral atlantique. Entre Saint-Louis du Sénégal et le Cap Skirring.

Par rapport au deadline pour la distribution de 20 000 moteurs hors bord subventionnés à l'horizon 2019, on est au terme de sa première phase, avec la mise en place à Joal-Fadiouth d'un lot de 875 moteurs sur un total de 5000 unités.

Le programme froid est estimé à 10 milliards de francs avec l'installation prochaine de 19 complexes frigorifiques dans diverses régions du pays.

Le renforcement de la sécurité de la pêche par une distribution annuelle de 20 000 gilets subventionnés et vendus à 2500 francs l'unité est évoquée par le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime. Il a en outre insisté sur la surveillance côtière et la lutte contre la pêche Inn ou illicite, assurant que les contrevenants seront traqués et frappés par de lourdes amendes.

La volonté affichée de préserver la ressource a été renouvelée. Avec les responsables des comités locaux de gestion de la pêche artisanale il a été convenu de réglementer les sorties de pêche de nuit à six mois pour épargner en partie les espèces pélagiques.

Les responsables ont souhaité être accompagnés par des équipements du genre bacs et bassines pour la manipulation des produits dans les quais.

Pour Thierno Mbengue, le président des mareyeurs du Sénégal, la chaine de valeur pêche a des effets induits très larges allant des pêcheurs aux marchands détaillants, en passant par les mareyeurs. La cérémonie s'est tenue en présence du maire de Joal-Fadiouth, Boucar Diouf et de Madame Sophie Siby, ministre des Mines et de la Géologie.

Sénégal

Des professeurs pour l'intégration du codage informatique dans l'enseignement

Des professeurs de mathématiques qui servent dans des collèges et lycée de Thiès plaident… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.