17 Mai 2018

Sénégal: Système et procédures de paiement des bourses d'études - Macky saisit l'IGE

Après avoir demandé une enquête afin de situer les responsabilités sur le décès de l'étudiant Mouhamadou Fallou Sène, avant-hier, à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, le Chef de l'Etat, voudra revoir le système et les procédures de paiements des bourses d'études qui sont à l'origine pratiquement de la quasi-totalité des mouvements d'humeur des étudiants.

Revoir le système et les procédures de paiement des bourses d'études ! C'est la volonté exprimée par le Chef de l'Etat, Macky Sall ; lors du conseil des ministres tenu hier, mercredi 16 mai.

Le Président de la République a fait diligenter une mission de l'Inspection Générale d'Etat (IGE) afin de faire le point sur le système et les procédures de paiement des bourses d'études, informe un communiqué parvenu à la Rédaction de Sud Quotidien.

Le Chef de l'Etat a également engagé «le Gouvernement à faire, dans les meilleurs délais, toute la lumière sur les causes du retard des paiements, à l'origine des manifestations qui ont occasionné cette mort inacceptable afin de situer toutes les responsabilités».

Selon l'édit gouvernemental le Président Sall est revenu sur ses «événements regrettables», survenus mardi 15 mai 2017 à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis en faisant «observer une minute de silence» à la mémoire de Mouhamadou Fallou Sène.

Enfin, le Chef de l'Etat a rappelé au Gouvernement, l'impératif de prendre toutes les dispositions requises pour faciliter le paiement effectif des bourses d'étude allouées aux étudiants Sénégalais à bonne date, au regard de la priorité sociale absolue qu'elles constituent.

HARO SUR LES SPECULATIONS DES PRIX DES DENREES DE PREMIERE NECESSITE

Par ailleurs, le Chef de l'Etat a demandé au Gouvernement de «prendre toutes les mesures appropriées pour lutter contre toute forme de spéculation sur les produits et denrées de première nécessité et a invité, en particulier, le Ministre en charge du Commerce à veiller scrupuleusement à l'approvisionnement correct des marchés en denrées de première nécessité et à assurer la stabilité des prix».

Appréciant la consolidation des performances économiques et financières du Sénégal à l'issue de la Sixième revue du FMI au titre de l'Instrument de Soutien à la Politique économique (ISPE), le Président de la République a salué les résultats concluants et encourageants, pour notre pays, marqués notamment par la confirmation du taux de croissance de 7,2 % en 2017.

A cet effet, Macky Sall a demandé au Gouvernement «de poursuivre, sans relâche, les efforts d'optimisation de la programmation des investissements publics, d'amélioration de la qualité de la dépense publique et de maîtrise de l'inflation, dans un contexte d'appréciation continue des cours mondiaux du pétrole».

Sénégal

Décès de Kofi Annan, ancien SG de l'ONU (médias)

Le ghanéen, Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'Organisation des Nations-Unies (ONU),… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.