18 Mai 2018

Ile Maurice: Affrontements à Gaza - Le gouvernement mauricien «très concerné»

Alors que Lalit s'interrogeait sur «le silence» de l'État mauricien suivant les violences à la frontière de Gaza, lundi 14 mai, le ministère des Affaires étrangères a publié un communiqué, ce vendredi 18 mai. «Maurice soutient le peuple de Palestine dans sa quête d'un État souverain et indépendant», rappelle le ministère.

Le gouvernement mauricien, peut-on lire dans le communiqué, est «très concerné» par le nombre de morts et de blessés qu'ont occasionnés ces affrontements. «Nous demandons aux parties concernées de mettre fin aux hostilités, de faire preuve de réserve et d'assurer la sécurité de la population.»

Le ministère des Affaires étrangères indique également que l'État mauricien réitère son appel pour des efforts renouvelés en vue de «la création d'un État palestinien qui puisse cohabiter sereinement avec Israël».

Ile Maurice

Hôtel Le Suffren - Un diplomate indien dépouillé de Rs 68 000 en devises

Voilà une affaire qui embarrasse fortement les autorités mauriciennes. Alors qu'il se trouve à… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.