18 Mai 2018

Burkina Faso: Conseil supérieur de la défense nationale - La situation sécuritaire passée à la loupe

communiqué de presse

Ceci est un communiqué de la direction de la communication de la Présidence du Faso, relativement à la tenue de la session du Conseil supérieur de la Défense nationale. Lisez plutôt !

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé ce matin (jeudi 17 mai 2018, ndlr), au palais de Kosyam, l'ouverture d'une session du Conseil supérieur de la Défense nationale. Au centre de cette session qui réunit des membres du gouvernement et la haute hiérarchie de l'armée et de la police, la situation sécuritaire nationale.

Sous la supervision du Président Roch Marc Christian Kaboré, les membres du Conseil supérieur de la Défense nationale vont suivre une présentation sur l'état des lieux, les actions déjà entreprises, les perspectives, les mesures d'accompagnement et les difficultés.

Ils se pencheront également sur la mise en cohérence des textes afférents audit conseil. Le Conseil supérieur de la Défense nationale a, entre autres missions, la coordination des questions de sécurité intérieure et extérieure, la conduite de la politique de sécurité et de défense.

Il définit les orientations stratégiques et fixe les priorités nationales en matière de défense et de sécurité. C'est également l'instance chargée de piloter la gestion des crises de nature à porter atteinte aux intérêts vitaux du pays.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Burkina Faso

Tour du Faso - Le parcours de l'édition 2018 dévoilé

Les organisateurs du Tour international cycliste du Faso (2.2 à l'UCI) ont rencontré la presse jeudi pour… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.