19 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Nayanka Bell condamnée à 3 ans de prison - La société civile se mobilise pour la libération de l'artiste

La chanteuse, impliquée dans un litige foncier, a écopé d'une peine d'emprisonnement ferme assortie d'une amende de 160 millions de FCfa qui suscite une levée de bouclier.

Condamnée en appel à une peine d'emprisonnement ferme de 3 ans et à payer des dommages et intérêts de 160 millions de FCfa, le 16 mai par le tribunal d'Agboville, Nayanka Bell, artiste-chanteuse ivoirienne, Aka Louise De Marillac à l'état civil, entend explorer toutes les voies de recours contre cette décision.

En attente de son incarcération, de nombreux artistes, ainsi que plusieurs activistes de la société civile se mobilisent pour que cette décision ne soit exécutée. Notamment sur les réseaux sociaux. Il en est ainsi, entre autres figures de proue, de ses consœurs Dothy Z, Aklane, Monique Séka, de la céramiste, journaliste et mécène, Corinne Hazoumé, ou encore de l'homme d'affaires Haed Koffi-Zarour. Qui, à coups de publications empreintes d'émotions, arguent qu'une personnalité de sa trempe qui a écrit en lettres dorées les plus belles pages de la musique ivoirienne au plan international, ne saurait subir une telle humiliation.

Quant à l'artiste, affichant sa déception au prononcé du verdict, elle affirme être victime d'une cabale judiciaire visant à la déposséder de ses terres héritées de son défunt père. Aussi, entend-elle poursuivre ce combat judiciaire qui l'oppose à certaines familles de la communauté villageoise d'Ano dans le département d'Agboville dont elle est, du reste, originaire.

Faut-il le noter, cet épisode de condamnation est la suite d'un long feuilleton judiciaire qui dure des décennies et qui avait plongé Nayanka Bell dans une dépression, et même l'un des éléments à la base d'un grave accident de la circulation dont elle a été victime en 2009.

Cote d'Ivoire

Présidentielle au Mali - Alassane Ouattara félicite Ibrahim Boubacar Kéita pour sa réélection

« J'adresse mes chaleureuses félicitations à Ibrahim Boubacar Keita pour sa réélection… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.