19 Mai 2018

Sénégal: Retard des bourses - L'Useq exige des mesures pérennes

En examinant la situation de grave crise survenue à l'université Gaston Berger de Saint Louis, avec la mort de l'étudiant, Fallou Sène, l'union syndicale pour une éducation de qualité (Useq) exige «de l'Etat la prise des mesures appropriées et pérennes pour mettre fin définitivement au retard de paiement de bourses aux étudiants».

En session plénière, avant-hier, 17 mai 2018, cette structure regroupant six (06) syndicats, invite le Gouvernement à mettre « fin à toute répression meurtrière contre les étudiants en particulier, les populations en général». «Condamnant avec la dernière énergie la répression barbare dont les étudiants ont été victimes de la part des forces de la Gendarmerie au point de provoquer le meurtre d'un jeune étudiant à la fleur de l'âge, au grand désespoir de sa famille, de ses parents et de la nation, l'Useq exige de l'Etat que toute la lumière soit faite sur ce meurtre et que le coupable soit sanctionné à la mesure de sa forfaiture».

L'Useq dénonce aussi fermement les «tergiversations et le dilatoire inacceptables dont fait montre l'Etat du Sénégal, dans le paiement à temps des bourses principale, cause de la récurrence des manifestations d'étudiants pour le respect de leurs droits à des conditions de vie décentes pour le succès dans leurs études».

Sénégal

Décès de Kofi Annan, ancien SG de l'ONU (médias)

Le ghanéen, Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'Organisation des Nations-Unies (ONU),… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.