19 Mai 2018

Ile Maurice: Urban Terminals - Osman Mahomed condamne l'absence de transparence

Le projet de construire des Urban Terminals devrait passer par le Procurement Policy Office, entre autres, estime Osman Mahomed. Le rouge a exprimé ses inquiétudes au Parlement cette semaine.

Le cabinet a-t-il les compétences pour étudier le projet de construction de terminaux urbains (Urban Terminals) ? C'est ce que se demande Osman Mahomed. Le député du Parti travailliste (PTr) en a même fait le sujet de sa question parlementaire mardi, où il s'est interrogé sur l'absence d'un cadre juridique pour un dossier aussi important.

Interrogé quant à ses inquiétudes, Osman Mahomed a indiqué qu'un tel projet, qui est lié au Metro Express, devrait normalement passer soit par le Procurement Policy Office, soit le Central Procurement Board ou encore le Private Public Partnership (PPP). «Or, selon les réponses que j'ai obtenues, les Expressions of Interest ont été lancées par le Procurement Department du ministère des Infrastructures publiques et c'est le cabinet qui décidera.»

Osman Mahomed se demande si le cabinet a les compétences pour étudier un tel projet. «Ne fallait-il pas qu'il y ait comité ou un Board et les institutions que j'ai mentionnées pour étudier les dossiers ?» D'ajouter que le conseiller juridique du gouvernement, soit l'Attorney General, aurait pu s'occuper de tels projets.

Le backbencher rouge soutient que ces projets se feront sur des terrains d'environ six arpents qui valent des millions. D'où son étonnement face au manque de transparence, affirme-t-il. Selon lui, l'absence de ce cadre juridique est la cause des retards dans ces projets.

Dans sa réponse, le ministre Nando Bodha avait, lui, avancé que les projets de terminaux urbains ne seront pas réalisés selon le PPP. Il a indiqué que le bail est d'une durée de 60 ans, avec une série des mesures incitatives, qui ont été approuvées par le cabinet.

Le ministre des Infrastructures publiques a également fait ressortir, qu'à certaines étapes, chaque projet, est étudié par le cabinet et que l'ensemble des projets sera étudié par un comité technique ministériel.

Le ministère du Logement et des terres ainsi que celui des Finances en feraient partie. Le ministre a aussi expliqué que sept compagnies s'intéressaient notamment au projet du terminal de Victoria. Mais au final, elles se sont regroupées en un consortium et ont soumis une seule request for proposal. Quid du retard dans ce projet ? Nando Bodha a déclaré que cela est dû au fait que c'est la première fois qu'un gouvernement se lance dans de tels projets d'envergure.

Ile Maurice

Goodlands - Des amas de métal en bordure de route exaspèrent les habitants

Cela fait plusieurs mois que cette situation perdure à Morcellement New Goodlands. Les habitants disent avoir… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.