20 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Autonomisation/« 50 millions de femmes se parlent » - Un projet pour créer une plateforme virtuelle de réseautage dynamique

Le projet 50 Mwsp est en phase selon la Commissaire aux affaires sociales et genre de la Commission de la Cedeao est en phase avec les dispositions relatives à l'autonomisation des femmes et des jeunes telles qu'énoncées dans l'agenda 2063 de l'UA et avec les objectifs de développement durables (Odd).

La Côte d'ivoire a abrité du 15 au 16 mai 2018, l'atelier d'information et de sensibilisation sur le projet « 50 million women speak Platform » (50 Mwsp) en français, « Projet 50 millions de femmes se parlent ».

Ce projet, dira le représentant résident de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), l'ambassadeur Babacar Carlos Mbaye, vise à créer pour les femmes entrepreneures, une plateforme virtuelle de réseautage dynamique qui les reliera les unes aux autres. « Lorsque 50 millions de femmes arriveront, en Afrique, à se parler et à échanger sur leurs opportunités d'affaires, des pas de géant seront franchis, et nous assisterons à beaucoup mieux que leur autonomisation économique et financière », a-t-il affirmé.

Poursuivant, il a souhaité que la rencontre d'Abidjan soit bien plus qu'un atelier d'information et de sensibilisation des bénéficiaires potentielles du projet, pour être le point de départ d'un engagement des dirigeants des 15 Etats membres de la Cedeao à apporter leur contribution à la construction de la plateforme.

Selon un récent rapport, la Société financière internationale (Sfi) estime que 70 pour cent des Pme détenues par les femmes dans les pays en développement ne bénéficient pas ou suffisamment des services qu'offrent les institutions financières, d'où un déficit de financement de 285 milliards dollars. Ce déficit financier en ce qui concerne les femmes au niveau de l'Afrique subsaharienne est estimé à 20 milliards de dollars.

Il faut indiquer que les études ont démontré que les technologies de l'information et de la communication (Tic). Ce sont ces constats qui expliquent le lancement en 2017 du 50 Mwsp par la Banque africaine du développement (Bad) en partenariat avec la Cedeao, le Marché commun de l'Afrique de l'oriental et australe (Comesa), la Communauté d'Afrique de l'Est (Eac).

Le projet 50 Mwsp est en phase selon la Commissaire aux affaires sociales et genre de la Commission de la Cedeao est en phase avec les dispositions relatives à l'autonomisation des femmes et des jeunes telles qu'énoncées dans l'agenda 2063 de l'Union africaine et avec les objectifs de développement durables (Odd).

Rappelons que l'Odd numéro 5 vise à parvenir à l'égalité des genres et à l'autonomisation de toutes les femmes et les filles d'ici à 2030.

Cote d'Ivoire

Tiken Jah Fakoly prépare son prochain album à Abidjan

Tiken Jah Fakoly prépare son nouvel album en Côte d'ivoire. (photo d'illustration) RFI / Guillaume Thibault Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.