16 Mai 2018

Burkina Faso: Pouvoir, manifestations et révolution

Dans l'ouvrage Burkina Faso: A History of Power, Protest, and Revolution, (Burkina Faso : Une histoire de pouvoir, de manifestations et de révolution), l'auteur Ernest Harsch s'inspire de plus de 30 ans d'expérience dans les reportages sur l'Afrique subsaharienne, en particulier sur le Burkina Faso.

M. Harsch emmène le lecteur dans un voyage historique et politique à travers ce pays enclavé de 18 millions d'habitants.

Il détaille la résistance populaire à l'impérialisme français à la fin du XIXième siècle, et l'impact durable que le leader révolutionnaire Thomas Sankara, « Le Che Guevara de l'Afrique », a eu sur les Burkinabés dans les années 1980.

Le livre se concentre sur le soulèvement populaire de 2014 qui a renversé le président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans. L'auteur manifeste une vive affection pour M. Sankara, assassiné lors d'un coup d'État orchestré par M. Compaoré en 1987 dont il condamne sans appel le régime dictatorial.

M. Harsch considère que l'héritage politique de M. Sankara est dû à une approche idéaliste de la gouvernance qui lui a permis de s'attaquer avec audace à la corruption et à l'élitisme. Pour donner l'exemple, M. Sankara utilisait une modeste Peugeot 205.

L'armée burkinabé très politisée et les élites s'accommodaient mal de son style ; ils ont conspiré pour mettre fin à son règne avec l'appui d'un État étranger, permettant à M. Compaoré de rester au pouvoir pendant près de trois décennies.

En mars dernier, une attaque terroriste à Ouagadougou menée par des alliés d'Al-Qaïda, a tué huit personnes, soulignant la persistance des turbulences politiques.

M. Harsch décrit comment la dynamique de la société civile du Burkina Faso, dirigée par des étudiants, des syndicats d'enseignants, des syndicats et des féministes, inspirée par le printemps arabe de 2011 en Afrique du Nord, a annulé avec succès les tentatives de M. Compaoré de prolonger son mandat. L'auteur croit que la société civile peut empêcher le pays de flirter avec son passé.

Les élites réactionnaires essaieront de perpétuer leur culture de contrôle paternaliste, mais une société civile active et enhardie tiendra la ligne, soutient l'auteur, qui prévoit une lutte entre ces deux camps.

Publié par Zed Books, Londres, ce livre de 287 pages est organisé en 15 chapitres. C'est une lecture digeste qui feront le bonheur des étudiants en histoire et en politique.

M. Harsch est un ancien directeur de publication d'Afrique Renouveau.

Burkina Faso

Migrations Sud-Sud - Les enjeux et les perspectives au cœur d'une conférence publique à Ouagadougou

Cette conférence publique de l'Arsim.World se voulait être un cadre de réflexion et de partage… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Renewal. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.