21 Mai 2018

Burkina Faso: Prix Galian 2018 - Dabadi Zoumbara des éditions « Le Pays » remporte le Saint Graal

La 21e édition des Prix Galian a eu lieu le 18 mai 2018, à la salle des Banquets de Ouaga 2000. Ce sont au total 229 candidatures qui ont été enregistrées par le jury. Le super Galian, décerné au lauréat ayant eu la plus forte note, est allé à Dabadi Zoumbara des Editions « Le Pays ».

Il a remporté également le prix du meilleur dossier. Tout comme lui, Issa Siguiré du même journal, a été lauréat en presse écrite, dans la catégorie meilleure interview. La cérémonie de récompenses qui a connu la présence du Premier ministre, était placée sous la présidence d'honneur de Edouard Ouédraogo, directeur de publication de l'Observateur Paalga, empêché.

Dabadi Zoumbara, Rédacteur en chef adjoint des Editions « Le Pays » et rédacteur en chef du journal hebdomadaire « Evasion » du même groupe de presse, s'est adjugé le « Super Galian », édition 2018. Ce prix lui a été décerné le 18 mai dernier, à l'occasion de la 21e nuit des Galian.

Et ce, pour ses œuvres, « Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo : Ces étudiants qui jouent les corvéables pour pouvoir tenir le coup» et « Centre de Laye : Une journée avec les mineurs en conflit avec la loi ».

Comme récompense, Dabadi Zoumbara a reçu une villa d'une valeur de 14 millions de F CFA, la somme de 3 millions de F CFA, une attestation et un trophée. Mais avant, pour les mêmes œuvres, Dabadi Zoumbara a remporté le prix du meilleur dossier en presse écrite, en langue française. Ce qui lui a valu un trophée, une attestation et un chèque d'un million de F CFA.

« C'est un prix que je reçois avec beaucoup de joie, mais surtout avec humilité. Comme vous le savez, le travail journalistique est une œuvre de chaîne, par conséquent, je ne saurais m'attribuer tout seul le mérite. Je dédie ce prix à l'ensemble du personnel des Editions « Le Pays » et à ma famille », a indiqué Dabadi Zoumbara.

Le grand lauréat de la soirée de récompenses des femmes et hommes de médias burkinabè a précisé que son prix est une invite à l'excellence. Il a rendu grâce à Dieu pour sa récompense et a invité les candidats malheureux à s'armer de courage pour l'édition de 2019.

L'heureux gagnant a aussi fait un clin d'œil à son fondateur, Boureima Jérémie Sigué qui, a-t-il dit, ne cesse d'exhorter ses journalistes à l'excellence.

Dabadi Zoumbara a aussi remercié la société Abdoul services qui a accepté d'accompagner les Galian 2018 en offrant au lauréat du super Galian qu'il est, une villa d'une valeur de plus de 14 millions de F CFA. Il n'a pas manqué non plus de remercier le ministère de la communication et des relations avec le parlement pour les innovations apportées à cette édition.

Comme lui, Issa Siguiré, journaliste aux Editions « Le Pays », a reçu le prix de la meilleure interview dans la catégorie presse écrite. En plus de ces prix, 32 autres prix officiels ont été décernés lors de cette nuit, dans plusieurs catégories dont la presse en ligne, la radio diffusion et la télévision. A cela s'ajoutent 15 prix spéciaux décernés par des partenaires (Voir palmarès).

Rémis Fulgance Dandjinou a salué les efforts des journalistes burkinabè

Ce travail a été salué à sa juste valeur par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, présent à la cérémonie. Il a réaffirmé la volonté de son gouvernement d'œuvrer en faveur de la liberté de la presse et de travailler à ce que les médias puissent évoluer dans de bonnes conditions. Il a aussi salué les hommes et femmes de médias qui se battent au quotidien pour informer les Burkinabè. Et ce, dans des conditions pas toujours faciles.

Tout comme lui, le ministre de la Communication et des relations avec le parlement, Rémis Fulgance Dandjinou, a salué les efforts des journalistes burkinabè. Pour lui, ces prix contribueront à renforcer la qualité des productions journalistiques, puisqu'ils créent une saine émulation.

Certes, selon le ministre de la Communication, le mérite des journalistes burkinabè est reconnu partout dans le monde, en témoigne le dernier rapport de Reporters sans frontières, mais beaucoup d'efforts restent à fournir afin de garantir le professionnalisme, l'éthique et la déontologie que commandent le métier.

Le porte-parole du gouvernement a salué les efforts de l'ensemble des acteurs de la presse, qui ont permis au Burkina de mériter le 41ème rang mondial, le 5e au niveau africain et le 1er en Afrique francophone, dans le dernier classement de Reporters sans frontière.

Signalons que cette 21e Edition des Prix Galian était placée sous la présidence d'honneur du Directeur de publication de L'Observateur Paalga, Edouard Ouédraogo. Pour sa contribution à l'émergence de la presse au Burkina Faso, il a reçu un vibrant hommage de la part du ministre en charge de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou, président des Galian 2018 et Galian d'honneur.

Une reconnaissance saluée par son représentant, Ousséni Ilboudo, Directeur des rédactions de L'Observateur Paalga. Il a salué la dimension qu'a pris le concours Prix Galian et félicité le ministère de la Communication ainsi que l'ensemble des acteurs de la communication, pour leurs importantes contributions.

Il a invité les journalistes à la courtoisie et à l'humilité, au recoupement permanent de l'information et à la formation continue. Toute chose qui permettra, selon lui, de cultiver l'excellence.

Burkina Faso

Retrait de personnes en situation de rue - 418 enfants et travailleuses de sexe refusent «le gîte» de Laurence Ilboudo

La première phase de cette opération s'est déroulée du jeudi 9 au mercredi 22 aout 2018 dans… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.