22 Mai 2018

Maroc: Stabilité des prix des actifs immobiliers au premier trimestre 2018

Les prix des actifs immobiliers se sont quasiment stabilisés, tandis que le nombre de transactions a enregistré une baisse de 2,3% durant le premier trimestre 2018, selon des données de Bank Al-Maghrib et de l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Les prix des biens résidentiels ont augmenté de 0,2%, ceux des terrains ont diminué de 1,1%, alors que les biens à usage professionnel se sont quasiment stabilisés, précisent BAM et l'ANCFCC dans un document qui retrace la tendance du marché immobilier au cours du 1er trimestre 2018.

Selon la même source, les ventes de biens résidentiels ont régressé de 3,3% et les terrains de 4,9% au moment où les actifs à usage professionnel ont augmenté de 13,8%.

En glissement annuel, rapporte la MAP, les prix des actifs immobiliers ont reculé de 0,4% reflétant des baisses de 0,7% pour le résidentiel, de 0,3% pour le foncier et de 0,5% pour les biens professionnels.

S'agissant du nombre de transactions, il a progressé de 1,5%, avec des accroissements de 16,1% pour les terrains et de 6,2% pour les biens à usage professionnel. En revanche, les ventes des biens résidentiels ont reculé de 3%, relève la même source.

Durant le premier trimestre 2018, l'Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a affiché des évolutions différenciées dans les principales villes. Les baisses ont varié de 0,9% à Meknès à 6,6% à Marrakech, les hausses de 0,4% à Fès à 2% à Agadir.

Quant aux transactions, des progressions des ventes ont oscillé de 5,4% à Kenitra à 60% à Tanger et des replis de 2% à Meknès à 39,9% à Marrakech.

Maroc

La société Chancerelle est complice en facilitant l'œuvre du Maroc dans la colonisation

La société française, connue par la marque Connetable, qui exploite les sardines du Sahara… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.