22 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Terrorisme et immigration clandestine - L'emploi jeunes, une solution, selon le président de la BAD

Le président du groupe de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi Ayodeji Adesina a affirmé ce 22 mai à Busan en Corée du Sud que la création de l'emploi par l'industrialisation pour la jeunesse africaine est une solution au banditisme, au terrorisme sur le continent et à l'immigration clandestine.

C'était au cours d'une conférence de presse au centre Bexco. «Si nous trouvons du boulot aux jeunes, ils ne vont pas suivre les terroristes et autres grands bandits qui opèrent en Afrique», a-t-il insisté.

Selon M. Adesina, l'avenir des jeunes du continent ne doit pas être en Europe, dans le Sahel, dans la mer. «L'avenir, c'est dans une Afrique en transformation et industrialisée offrant des emplois aux jeunes», a-t-il indiqué. Avant de souligner que le continent africain ne doit pas être un musée de la pauvreté.

Une récente enquête de l'agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (Frontex), indique qu'au moins 3119 migrants sont morts en 2017, en tentant de passer en Europe via l'une des trois principales routes de la Méditerranée.

La majorité des candidats à l'exil sont originaires de Gambie, de Guinée, de la Sierra Leone, du Mali, de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, du Cameroun et du Nigeria.

Sur les 5386 migrants morts ou disparus sur leur route de l'exil en 2017 dans le monde, 3119 l'ont été lors du passage de la Méditerranée, indique l'Organisation internationale pour les migrations (Oim), sans compter les victimes des naufrages sans témoins, qui n'ont laissé aucun survivant et donc aucun décompte.

Cote d'Ivoire

La tension continue de monter entre PDCI et RDR

En Côte d'Ivoire, les cadres du PDCI se sont réunis, ce mardi, autour d'Henri Konan Bédié… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.