22 Mai 2018

Sénégal: Idrissa Seck réaffrime son appartenance à la religion musulmane

Thiès — Le leader du parti Rewmi (opposition), Idrissa Seck a réaffirmé mardi à Thiès son appartenance à la religion musulmane, répondant à des critiques dont il a fait l'objet, suite à ses propos sur La Mecque et le pèlerinage musulman que d'aucun ont jugé blasphématoires.

"Ce que je veux dire d'abord, c'est que j'aspire à être un musulman et un mouride 'sadiq' (véridique)", a notamment dit M. Seck s'exprimant en wolof, lors d'un point de presse au cyber campus de Thiès.

"Ces deux aspirations ne sauraient rimer avec ce que des détracteurs tentent de m'imputer, en tentant de faire croire j'ai essayé de minimiser la valeur du Prophète et de la Kaaba", a-t-il dit, estimant que c'est des positions incompatibles.

"+Tu es le noble et je suis ton serviteur+", a écrit Serigne Touba le fondateur de la confrérie mouride, au sujet du prophète (PSL), a-t-il poursuivi, rejetant toute paternité desdites affirmations.

"Je m'excuse auprès de tous ceux qui ont ressenti de la peine en entendant ces paroles, et en pensant qu'elles sont de moi", a toutefois dit l'homme politique.

Disant avoir "pardonné" en vertu de la sainteté du mois de Ramadan, à ceux qui lui ont attribué ces propos, il a promis de leur répondre à la fin du mois béni.

Sénégal

Présidentielle - L'assurance de la majorité agace

Au Sénégal, toute la classe politique est concentrée sur la présidentielle de l'an prochain.… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.